The Intelligence – ‘Vintage Future’

Album / In The Red / 25.09.2015
Post punk

Voilà maintenant neuf albums que The Intelligence polit avec application son post-punk facétieux, dans un de ces rares cas de créativité féconde ou la qualité des albums se maintient dans la constance et la quantité, à la manière de Ty Segall ou du regretté Jay Reatard. Et voilà aussi un petit moment que le groupe s’est installé dans ce rôle d’élève appliqué vers lequel il est bon de se tourner quand tout le reste de la promo post-punk 2015 vous a déçu.

Avec ‘Vintage Future’, le combo de Seattle reste dans le haut du classement, par l’enthousiasme et l’humour qu’il met dans ce neuvième effort. Avec beaucoup d’amour pour le passé et aucune appréhension pour le futur, The Intelligence a compris que le présent lui suffisait bien, pourvu qu’on l’estime avec un minimum de respect. Marqué par toutes les humeurs du post-punk, le quatuor change son fusil d’épaule avec la même aisance, passant par exemple d’une rythmique glacée (‘Cleaning Lady’) à une quasi-ballade à laquelle des violons viennent même se mêler (‘Dieu Merci pour la Fixation de la Machine à Coudre’), en passant par la formule punk expédiée en moins de deux minutes (‘Whip My Valet’).

Toujours fringants, Lars Aldric Frinberg et ses sbyres réalisent un album sans fausse note ni sortie de route. Entre initiatives bienvenues, traits d’humour et exécution maîtrisée, le groupe confirme sa petite place confortable sur le grand échiquier du post-punk mondial. A défaut d’être le plus mis en avant, il reste un des plus estimables.

‘Sex’, ‘Cleaning Lady’, ‘Whip My Valet’, ‘Dieu Merci Pour La Fixation De La Machine A Coudre’, ‘Vintage Future’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire