The Homestretch – « Bug Into The Clones »

Bug Into The Clones[Album]
01/06/2004
(Kamasoundtracks/2 Good)

Si vous n’aimez pas le métissage sonore, et encore moins l’expérimentation musicale, passez votre chemin, il n’y a rien pour vous ici. Certes, c’est bien d’un album HipHop dont on parle, mais le champs d’investigation de The Homestretch est bien plus vaste et ne réside pas en un seul style. L’exploration commence..

Une chose est sûre, vous devrez vous immerger entièrement dans un univers fluide mais surprenant. Car si l’ensemble des 19 titres de cet album s’enchaînent à merveille, comme coulant de source, une surprise vous attend à chaque coin du bois. Ce collectif de musiciens, producteurs, rappeurs et Dj, a bien compris que les influences de chacun pouvaient être mises au service de la création musicale, d’ailleurs, l’audace de certains samples en surprendra plus d’un. Et c’est là que réside tout l’intérêt de cet opus, l’improbabilité de certains mélanges s’apparentant plus à de l’alchimie qu’à un travail de composition classique. Ajoutons que la présence d’instruments, plus que donner une couleur musicale à l’album,a sûrement permis une liberté créatrice bénéfique, sutout lorsqu’on surfe aux frontiéres de l’abstract. Peut-être les beats de certains titres sont ils le seul point faible, s’il en est, de cette fresque musicale enrichissante et efficace

On est content de voir qu’en France, nombre de producteurs, Dj ou rappeurs, affichent une volonté créatrice plus osée, sans barrière ni retenue. S’articulant autour du label Kamasoundtracks et de son créateur, Weeda Fresh, ce collectif apparait comme une future valeur sûre du HipHop, et affiche une ambition légitime, celle d’explorer les vastes possibilités que le HipHop offre à ceux qui prennent des risques

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire