The Herbaliser – « Herbal Tonic »

herba180Album
(Ninja Tune)
14/06/2010
CV hip hop funk

A l’heure ou Ninja Tune s’apprête à célébrer son vingtième anniversaire, pourquoi ne proposerait-il pas le meilleur d’un des groupes de son catalogue qui incarne le mieux son histoire? En effet, en dehors d’un tel contexte, la sortie d’un best of de The Herbaliser serait apparue comme une initiative plutôt saugrenue tant, fidèle à son registre depuis 1995, il ne fait pas de doute que son public n’aura manqué aucun de ses actes. « Herbal Tonic » n’a donc que deux véritables intérêts: un pour les retardataires qui auraient manqué quelques wagons, un autre pour ceux qui souhaiteraient alléger leur discothèque de quelques disques et s’en remettre uniquement à cette compilation. Pourquoi pas, finalement? Car même si, avec les années, The Herbaliser est devenu le groupe incontournable d’un genre bâtard qui marie généreusement des influences hip hop, funk, jazz, et cinématographiques des années 60, les Anglais ne sont pas toujours ceux vers qui on se tourne en premier quand il s’agit de se creuser un peu la tête et casser le silence pesant d’un intérieur à égayer. Toujours est-il que Jake Wherry et Ollie Teeba, les deux têtes pensantes du projet qui auront su (au fil du temps) s’entourer de talentueux musiciens jazz/soul pour donner corps à leur musique, sont les auteurs de quelques pépites qui méritent tous les honneurs, y compris celui d’être immortalisé une seconde fois à l’occasion de ce « Herbal Tonic ». Ainsi, difficile de rester statique quand The Herbaliser sonne un retour revivifiant aux sonorités old school (« Gadget Funk »), enfile le costume du bon élève anglais maitrisant parfaitement les basiques hip hop jusqu’à satisfaire pleinement les Mcs les plus talentueux (« Nah’ Mean Nah’m Sayin' », « Starlight », « It Ain’t Nuttin' »), ou étale toute sa musicalité (« Song For Mary », « Something Wicked », l’excellent inédit « March Of The Dead Things »). D’ailleurs, ce dernier atout sera finalement le seul point faible de cet album qui peine à cacher le manque d’envergure du répertoire à l’époque ou le duo agissait seul (« The Missing Suitcase », « The Blend », « The Sensual Woman »), sans orchestre pour lui faire atteindre le niveau nettement supérieur qui est le sien depuis 2002. Et maintenant, que le show continue…

En écoute


Disponible sur
itunes20

Tracklisting

01 – Gadget Funk
02 – Nah’ Mean Nah’m Sayin’ (ft. Jean Grae)
03 – The Missing Suitcase
04 – The Blend (ft. What What aka Jean Grae)
05 –  Starlight (ft. Roots Manuva) 05:08
06 –  A Song For Mary
07 – Mr Chombee Has The Flaw (from Session 2)
08 – Something Wicked (ft. Seaming To)
09 – Mrs Chombee Takes The Plunge (PC Remix)
10 – The Sensual Woman
11 – It Ain’t Nuttin’ (ft. MF Doom)
12 – Tea & Beer (ft. Jean Grae)
13 – Ginger Jumps The Fence (from session 1)
14 – March of the Dead Things (previously unreleased)
15 – Stranded On Earth

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire