The Grouch / Daddy Kev / D-Styles – « Sound Advice »

Sound Advice[Album]
01/09/2003
(Legendary Music/Import)

C’est avec surprise que l’on découvre cette nouvelle sortie de la plus que jamais prolifique Californie. C’est en effet une alliance inhabituelle que de voir réunis sur un même opus le « légendaire » The Grouch des Living Legends et Daddy Kev, producteur à qui on doit notamment les excellents « Souldoubt » et « Number 3 On The Phone ». La présence du turntablist D-Styles, ayant collaboré à l’élaboration de « Slanguage », nous fait pressentir un mélange hip-hop jazz

C’est immédiatement que l’effet « Sound Advice » se fait sentir, une envie indéniable de bouger la tête s’empare de vous dès l’intro. Square One ouvre le bal avec un The Grouch surprenant, qui nous gratifie d’un flow plus technique qu’à l’accoutumée. L’ambiance classique et percutante servie par Daddy Kev dans « Square One » et « Opening Spit » semble l’inspirer. Mais c’est ensuite le jazz qui va nous suivre pendant le reste de l’album. Et quel jazzm! Les lignes de contrebasse sont à la fête, tantôt groovies (« All Gotta Live ») et magnifiquement accompagnées pas un piano terriblement efficace, tantôt agitées et à la limite du free jazz (« Nowadays », « Dollars For Not »)

« Sound Advice » fait preuve d’une grande homogénéité, mis à part le très beau et mélancolique « Visibly Vocal » et sa structure plus traditionnelle sur laquelle The Grouch s’en donne à coeur joie. On dirait que l’infidélité faite à ses petits copains des Living Legends lui donne des ailes et lui permet d’explorer des chemins qu’il n’avait jamais foulé dans de précedents projets

« Sound Advice » est un album indispensable dans lequel Daddy Kev se pose comme l’un des meilleurs producteurs du moment en matière de hip-hop teinté de jazz. Un seul reproche pourrait être fait, personne n’est parfait, la durée: 20 minutes de cette qualité, ça passe vite et avec des artistes aussi talentueux aux commandes, on aurait préféré attendre un peu plus pour avoir un petit quart d’heure de plaisir supplémentaire. Encore une sortie qui mériterait plus d’attention de la part des médias et donc du public.

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire