The Forks – « The Forks »

forks180Album
(Maximum Douglas)
01/03/2011
Post noise

Ces derniers mois, deux mecs – un batteur et un guitariste – se sont enfermés dans un garage tout proche du Chabada d’Angers pour maîtriser et régler le plus précisément possible une set list post noise qui ne demandait qu’à se laisser aller à son évidente énergie, et ainsi pousser ses auteurs à l’erreur. Pas grave quand on squatte un studio pour plusieurs jours et qu’on peut multiplier les prises, plus difficile en revanche quand on a pris la décision de graver sur bande sa dizaine de titres en l’interprétant d’une traite, dans des conditions live. C’est en se mettant ainsi en danger que The Forks ont mis au monde leur premier album: l’idéal pour justifier ses imperfections, ses longueurs, son manque de relief aussi parfois, plutôt que de voir sa jeunesse pointée du doigt. On ne saura donc pas encore si les deux angevins sont autant des musiciens pointilleux que la scène est à n’en pas douter leur domaine de prédilection. Toujours est il que, l’interprétation de ces dix titres – intitulés de 1 à 10 pour faire simple – a beau être unique, il ne faut pas s’imaginer pour autant que le duo se soit octroyé quelques largesses la veille ou le lendemain: les passages peu inspirés vont le rester certainement quelque temps, comme les franches réussites qui ponctuent ce disque ou sa surprenante diversité feront chaque fois leur petit effet. Mais que The Forks se rassurent, il en est de même chez Shellac, Slint et Lightning Bolt, trois références auxquelles le groupe adhère tout en étant encore à mille lieux de pouvoir oser la comparaison. Avant cela, il faudra que les angevins passent par un deuxième opus soutenu par des moyens plus importants (Bob Weston ne peut pas non plus faire des miracles à chaque fois), un vrai enregistrement studio, là ou les bêtes de scène, malgré la succession des prises et le travail d’arrangement, savent conserver toute l’énergie et la spontanéité de leur registre. Une somme d’exigences qui n’a d’égal que l’attente ayant précédé la sortie de ce disque, le potentiel indiscutable de The Forks, et tout l’espoir placé en eux pour les années à venir.

En écoute



À lire ou écouter également:

,

Une réponse à The Forks – « The Forks »

  1. Seb - Ride(OFF) 3 mars 2011 à 14 h 21 min #

    Pour celles et ceux que ça peut intéresser, l’album digital du groupe est à prix libre ici : http://theforks.bandcamp.com/ ;-)

Laisser un commentaire