The Fauns – ‘Lights’

Album / Invada / 20.01.2014
Shoegaze d’ascenseur

Après un fructueux parcours de premières parties pour College, The Pains of Being Pure at Heart ou Savages, c’est auréolé d’une signature chez Invada (label de Geoff Barrow et Ashley Anderson) que The Fauns revient pour un second album. En quatre ans, l’horizon du groupe s’est largement éclairci. Des débuts autoproduits à la reconnaissance rapide de leurs compatriotes, bien aidé par Clint Mansell, la formation était réellement attendue au tournant outre-Manche. Autant dire que nos attentes, elles, sont loin d’être toutes comblées. Carte blanche a été laissée à la chanteuse, Alison Garner, désormais membre à part entière du quintet. Celle-ci confronte ainsi ses murmures délicats (ses soupirs?) aux denses guitares de ses acolytes. En résultent des compositions brillantes (‘Seven Hours’…), de l’indie-rock efficace (‘Let’s Go’, ‘In Flames’), malheureusement souvent entachées par des morceaux pseudo-massifs bien redondants (‘Nothing Ever’, ‘With You’). Au fil des écoutes, on ne sait plus si les mixes concoctés par Tim Allen et Jim Barr relèvent de la subtilité ou de la faute de goût. Souvent lisse, la production ennuie très clairement. The Fauns tisse ainsi la bande-originale d’une soirée maussade au bar à billards du bord de la nationale, celle où après quelques verres de trop, on reprend hagard sa voiture sans aller très loin, faute d’avoir fait le plein.

‘Seven Hours’, ‘In Flames’, ‘Let’s Go’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire