The Experimental Tropic Blues Band – « Liquid Love »

exp180Album
(Jaune Orange)
27/02/2012
Psycho boogie blues

Si le groupe a vu le jour à la toute fin des années 90, il aura fallu attendre 2005 et son premier mini album « Dynamite Boogie » pour voir The Experimental Tropic Blues Band passer aux choses sérieuses, et s’en aller défendre par monts et par vaux cette réputation de bête de scène qui le suit partout. Fervent défenseur du psycho boogie blues, comme il aime qualifier sa musique, ce combo de Liège vient une nouvelle fois immortaliser ses belles inspirations blues et rock n’roll avec un « Liquid Love » nettement plus saignant que ses prédécesseurs: certainement la patte de producteur de Jon Spencer, incontestable expert en la matière. Pourtant, même si quelques similitudes avec le groupe du Monsieur sont décelables ici ou là, c’est un autre concurrent – The Jim Jones Revue pour le nommer – que le groupe belge étrille gentiment dès l’irrésistible entame « The Best Burger » au piano frénétique. Dès lors, le ton est donné: le Plat Pays laisse dérouler une furieuse tornade rock n’roll au sein de laquelle rugissent quelques cavalcades (« Nothing To Prove Pt 2 », « Do It To Me », « Break Up ») tout juste tempérées par de rares accalmies convaincantes (la chevauchée « Keep This Love », la ballade incandescente « Can’t Change », « Holy Piece Of Wood ») souvent bienvenues pour la diversité et la digestion de ce « Liquid Love » empreint d’une jolie spontanéité (trois prises maximum autorisées selon la rumeur), et drapé d’une production analogique à l’ancienne histoire de parfaire son charme. Il n’en fallait pas plus au talentueux The Experimental Tropic Blues Band pour se saisir définitivement de sa place parmi les groupes qui comptent: pas une surprise pour ses fans de longue date, une belle pour les autres qui n’avaient pas daigné coller l’oreille sur le rail pour mieux voir arriver un train lancé à vive allure.

En écoute

« The Best Burger »

Disponible sur
itunes23

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire