The Ex – ’27 Passports’

The Ex – ’27 Passports’

Album / Ex Records / 30.03.2018
Punk noise


Si les Etats Unis peuvent compter sur l’héritage laissé par Shellac et feu-Fugazi pour que les valeurs punk tiennent encore parfaitement sur deux pattes, il y a de l’autre côté de l’Atlantique, non loin de chez nous – en Hollande, un autre dinosaure du genre qui respire encore. Une longévité miraculeuse sur le papier, mais d’une logique implacable quand on se plonge dans cette discographie dont on ne compte plus les chapitres depuis des lustres.

Toujours aussi frais à l’aube de son quarantième anniversaire, The Ex sort 27 Passports huit ans après Catch My Shoe, soit la dernière fois ou l’on a pu entendre les quatre croiser le fer en cercle fermé. Car entre temps, Andy Moor, Terrie Hessels, Arnold de Boer et Katherina Bornefeld ne sont pas restés inactifs, multipliant les collaborations avec le saxophoniste éthiopien Getatchew Mekuria ou avec Brass Unbound. L’heure de repartir de zéro a donc de nouveau sonné : une énième occasion pour le quatuor de juger l’inspiration qui l’habite dès lors qu’il s’agit d’entremêler ses guitares tendues et décousues (Silent Waste, Birth) sur des rythmes hypnotiques et habités (The Heart Conductor, This Car Is My Guest), jamais loin de la transe pour qui s’y laisse aller.

Car c’est bien de cela dont il s’agit musicalement tout au long de 27 Passports. Riche de ses incartades africaines suivant de loin le jeu de batterie de Katherina, et fidèle à la puissance qui est la sienne depuis 1979, The Ex plante un nouveau décor électrique et tendu mais néanmoins accueillant et chaleureux, pour offrir toujours plus de résonnance à son ouverture d’esprit, à son éthique indestructible, à son discours engagé sans cesse alimenté par le chaos social universel de l’époque. Entre démonstrations de sa maitrise du bruit (New Blank Document), groove communicatif (The Sitting Chins), ascensions noise vertigineuses (Footfall), et rappels de l’influence qu’il a pu laisser sur les générations suivantes (Soon All Cities rappelle nos regrettés Fordamage), The Ex rajoute là une juste pincée de sel au récit d’une carrière toujours plus captivante.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
The Heart Conductor, This Car Is My Guest, New Blank Document, Footfall, The Sitting Chins


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.