The Electronic Conspiracy – « Nuits Blanches »

tec180Album
(Washi Washa)
17/10/2011
Electro big beat

2008, Justice résonne dans tous les foyers, les rockeurs débarrassés de tous complexes et préjugés tendent enfin l’oreille à l’electro, certains se jettent même tête la première dans cette ère du maximal ou l’énergie déployée gomme finalement assez bien le manque de finesse et de délicatesse nécessaire au producteur electro lambda. 2010, The Electronic Conspiracy – duo batterie/synthé au curriculum vitae loin d’être vierge – concrétise ce qu’il a entrepris depuis deux ans avec la sortie du « TEC EP« , une première trace discographique qui, alors que le mouvement bat son plein, ne peut laisser indifférent en alignant notamment une bombe de la trempe de « Show Me How You Do It ». 2011, tout le monde est déjà passé à autre chose au point d’attendre la sortie du nouvel album de Justice pour en être définitivement persuadé. Sauf The Electronic Conspiracy dont ce « Nuits Blanches » brode essentiellement son tracklisting autour d’un noyau de titres originels resservis ici, sans jamais parvenir à les égaler malgré toute la bonne volonté affichée par le duo. Certes, les deux parisiens ont compris la recette, l’appliquent à merveille, marient avec brio l’énergie nourrie de leurs expériences passées dans le néo métal avec un savoir faire electro évident, mais cherchent en vain le moindre centimètre carré d’originalité laissé vacant par leurs ainés, qu’ils soient maitres du big beat anglais ou qu’ils soient locomotives du label EdBanger. Ce n’est donc pas sur disque que The Electronic Conspiracy parviendra à voiler son opportunisme, contrairement au live ou l’efficacité imparable de la batterie live comme de la formule toute entière ne doit certainement pas manquer de rallier un large public à sa cause.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire