The Coalfield – « Transmitter »

Transmitter[Album]
15/07/2002
(Defiance/Import)

Après avoir réalisé eux mêmes un maxi, les membres de The Coalfield propose ce premier album à paraître chez Defiance. Présenté comme un descendant de Refused, le combo lorgne également vers des influences allant de Snapcase à Dillinger Escape Plan en passant par Botch, Nine ou Breach

Dés le premier morceau « Fall Time », The Coalflied annonce la couleur avec son chant hurlé posé sur un mur de guitare et une rythmique carton. Si les mélodies vocales apparaissant quand même sur quelques breaks, on ne peut pas dire que le combo joue sur l’accroche mélodieuse mais réussit à capter l’attention grâce à des structures surprenantes (« Magneto ») ou des passages audacieux influant sur l’ambiance et l’intensité de sa musique (« No Compassion »). Encore, The Coalfield peut prendre un penchant expérimental en partant dans des délires sonores intéressants (« Out Of Nowhere »). Nous retiendrons surtout ces fabuleux « My Great Cablecase », « Shy Kids And Empty Rockets » et « Contrast Factor » ou pour une fois, il ressort des guitares quelques lignes mélodiques synonymes de bouffée d’air frais dans cet ouragan hardcore

Si The Coalfield n’a de Refused que les incursions électroniques, l’intensité et parfois même le chant, il reste un bon groupe de hardcore sachant manier la qualité en même temps que la surprise. En rien une référence, ce « Transmitter » ravira quand même les adeptes du genre qui rajouteront immédiatement ce groupe parmi leurs favoris..

Ecoutez un extrait sur le site de Defiance

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire