The Black Zombie Procession – « We Have Dirt Under Our Nails… »

We Have Dirt Under Our Nails...[Album]
01/11/2006
(Kicking/Overcome)

Une poignée de scientifiques du vingtième siècle clamaient haut et fort que le rock n’roll devait être assimilé à une drogue dure. Dans le cas de The Black Zombie Procession, il faut croire qu’ils ne se seraient pas trompés. Conçu au départ comme un simple side project destiné à enregistrer des Eps, le trio s’est pris au jeu, est devenu accroc à sa musique, au point de devenir un véritable groupe arrivant sans prévenir avec, sous le bras, un premier album à haute teneur en rock n’roll. Pourtant, ces zombies sont plutôt occupés, partagés entre les Flying Donuts (pour Ben, batteur), Generic (pour Sylvain, autrefois chanteur au sein de Second Rate) et Hellbats (Nasty Samy, bassiste/guitariste, ex Second Rate, Lost Cowboy Heroes et Hawaii Samurai). « We Have Dirt Under Our Nails From Digging This Hole We’re In », entièrement composé par ce dernier, ne fait pas dans la demi-mesure et rend hommage par le biais de titres originaux à toutes les influences ayant bercé ces trois guérilleros de la six cordes. Ceux connaissant leur parcours respectif savent donc à quoi s’attendre: punk, heavy, hard rock et même surf music (« If Evil Is Your Black Desire ») sont au programme, tous baignés d’une efficacité sans faille. Et le trio ne perd pas une minute pour afficher la couleur. À l’instar de l’instrumental « Lonely Zombified Cowboy » et du final « She Wolves And Ghouls First », « Zombies Of The Black Order », titre d’ouverture, combine tous ces éléments: rythmique dévastatrice et riffs affûtés nous font remonter le temps jusqu’aux années 70, période faste du genre. Un clin d’oeil qui n’empêche pas The Black Zombie Procession de sonner très actuel. D’ailleurs, retrouver le timbre de voix de Second Rate ravira tous les nostalgiques des bisontins, même si les compositions bénéficient clairement de plus de relief du fait qu’elles sont parfaitement relevées par des envolées de guitare bien senties et des mélodies efficaces (« Just a Diligent Street Cleaner »). La porte est donc désormais grande ouverte sur une ribambelle de tubes en puissance à laquelle postulent sans conteste les excellents « Have You Ever Touched Dead Skin? », « My Life Is An Eternal Winter », et « Teenage Suicide ». Comme souvent, ce sont les disques et les groupes partant de peu d’ambitions qui s’avèrent être les plus intéressants. Alors, on ne peut déjà plus attendre le coup de départ d’une tournée prévue en février 2007, date à laquelle on daignera peut-être ôter le garrot..

Ecoutez un extrait et achetez le disque ici

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire