The Banjo Consorsium – « A Turning One »

banjo180Album
(Nacopajaz)
18/10/2010
Folktronica

Qui a dit qu’il ne se passait rien à Sherbrooke, Québec? De cette ville dans l’ombre de Montréal émerge des artistes comme ce Banjo Consorsium prêt à conquérir l’Europe en 2011. D’abord seul derrière ses outils et instruments, Jacques-Philippe Lemieux-Leblanc s’est entouré d’un live-band pour reproduire ses copier-coller sur scène, et donner un vrai relief à son projet. Plutôt que de faire la pieuvre, il fait ainsi confiance aux mandoline, xylophone, violoncelle, accordéon, flûte et bien entendu banjo, pour l’accompagner dans ses combinaisons folktronica.

Sur « Grinkler », on sent bien que l’electronica est davantage esclave du folk que le contraire, aussi une volonté de mêler machines et acoustique – toutes proportions gardées – dans un album convivial et intimiste. De formation classique, les influences de Jacques-Philippe évoluent de Bérurier Noir à Beck, puis de Monolake à Tunng. Et on commence effectivement à se rapprocher de ces derniers avec les mains qui claquent et les chants ravis de « Burning Feet », ou l’ambient morcelé de « Name April ». Déjà bien implanté dans son pays du Canada où il a rejoint Ghislain Poirier et Tim Hecker parmi les figures électroniques majeures, le groupe se voit définitivement tiré du berceau par le label Nacopajaz qui l’aide à dévoiler « A Turning One » à la France et au Bénélux.

Initialement sorti en 2007, le disque est en effet remis au goût du jour, remastérisé et agrémenté d’inédits pour une version 2010. Ces artisans musicaux contribuent alors aux moments positifs de la journée avec des morceaux la plupart du temps instrumentaux et pleins de confidences, comme le souriant « My Sugar Melted », le magnifique et presque trop timide « Unknown », l’absorbant « Until Morning » avec la chanteuse danoise Sara Savery, les battements organiques de « My Position » ou « The Letter M » qu’on fredonnera autour du feu pour terminer… Même si son potentiel n’est pas encore exploité à son maximum, The Banjo Consorsium promet de passer un bon petit moment en sa compagnie en attendant de le voir développer ses rêveries sur scène…

Disponible sur
itunes9

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire