Tes – « x2 »

x2[Album]
22/04/2003
(Lex/Pias)

Si Tes commence seulement à être médiatisé grâce à son appartenance au catalogue Lex, il n’en est pourtant pas à ses premiers coups d’éclats. C’est à la fin des années 90 surtout que ce Mc si particulier se forge son style aux côtés de Vast Aire au sein du projet « Holograff Travelerz » qui lui permettra d’écumer quelques scènes de l’est des Etats Unis. Après quelques maxis et productions obscures, l’heure est venue pour Tes de se lancer dans le grand bain avec ce premier album intitulé « x2 » (lire Times Two) marquant une certaine évolution par rapport à ses précédents efforts

Il ne nous faudra pas longtemps pour adhérer totalement au style du new yorkais. Après une courte intro, il est temps de se prendre en pleine tronche son flow nasillard rappelant parfois Promoe (« Say When ») sur des versions accessibles mais lorgnant vers des ambiances glaciales chères à certains El P (« Big Shots »), Cannibal Ox (« My Receiver ») ou Antipop Consortium (« Trigger Da Whistla »). On se laisse alors bercer par la musicalité de son flow, plonger dans les profondeurs de ses versions aux beats toujours très appuyés et secs venant rythmer cet univers tendu et souvent apocalyptique (« Late To Work », « Fooltime », « Change »). Souvent, car Tes se laisse parfois aller sur des versions assez festives venant contribuer à la grande diversité de cet opus (« New New York »). Comme tous bons rappeurs, Tes n’est pas qu’un flow mais sème quelques visions personnelles de sa vie quotidienne en particulier celle de résident new yorkais. Ainsi, « x2 » s’attarde sur ses craintes engendrées par le monde moderne et sa forte volonté de leur faire face et pour se faire, prend très régulièrement comme sujet le New York traumatisé (« New New York »)

Véritable électron libre de cette nouvelle scène hip hop habitée par une réelle volonté de faire avancer la machine, Tes réussit sans mal à convaincre un auditoire cependant acquis à sa cause. « x2 », bien trop court (31 minutes, 12 morceaux) mais digeste, est une véritable leçon de personnalité et de maturité qui défit quiconque de pouvoir être aussi convaincant. Par la même occasion, Lex, en bon découvreur de talent, s’impose définitivement parmi les labels références au même titre que Def Jux ou Anticon. On se tâte même presque à avancer qu’il n’est pas loin de dominer tout ce petit monde très créatif. Obligatoire.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire