Terry – ‘Terry HQ’

Album / Upset The Rhythm / 08.07.2016
Conglomérat australien

Tout le monde le sait, l’Australie est un vivier, une pépinière infinie de groupes (sur)doués qui se posent régulièrement aux quatre coins de notre hexagone pour délivrer post-punk, garage, et pop frondeuse avec un savoir faire unique, mélange d’équilibre, d’humour grinçant et d’attitude branleuse. Serti de tous ces aspects, Terry ne déroge pas à la règle.

Consistant en une brillante association de personnes brillantes appartenant à des groupes eux-mêmes brillants (UV Race, Total Control, Eastlink, Dick River), Terry compose des morceaux de post-punk légers et nonchalants, emmitouflés dans un long manteau de flegme et de classe australe. Dans une atmosphère de retombées nucléaires, le groupe accroche ses titres aux allures de guerre froide (‘Moscow On Thames’, ‘Bring Me The Bomb’, ‘Third War’) à la longue traîne du post-punk contemporain, y apposant l’élégance de ses voix emmêlées et de ses petites frondes punks (‘Chitter Chatter’, ‘Don’t Say Sorry’).

Nonchalantes, sures de leur fait, les 22 minutes délivrées ici s’appuient sur quelques détails discrets pour s’assurer la victoire : quelques notes de piano à la fin de ‘Hot Heads’ et un cuivre ronflant sur ‘Alfred’ complètent ce défilé court, mais ô combien élégant, parfait reflet d’une des dernières vagues de fraîcheur dans le monde sclérosé du rock actuel.

‘Hot Heads’, ‘Alfred’, ‘Bring Me The Bomb’, ‘Chitter Chatter’, ‘Third War’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire