Tepr – « En Direct De La Côte »

Tepr – « En Direct De La Côte »

En Direct De La Côte[Album]
21/06/2006
(Idwet/La Baleine)

Tepr n’est décidemment jamais rassasié. Après un « Côte Ouest » sorti il y a peu de temps, efficace mais ne parvenant pas à véritablement se différencier de la clique de producteurs français en vogue actuellement, cette moitié d’Abstrackt Keal Agram remet le couvert très rapidement avec « En Direct De La Côte », suite logique du précédent, rempli d’une dizaine de titres à la base destinés au live. C’est l’accueil du public pour ces morceaux qui poussera Idwet à rapidement sortir ce successeur, cependant plus fun, plus direct et surtout plus enjoué

Un léger tournant qui s’illustre dés le titre d’ouverture, sorte d’electro funky à base de basse slapée, de vagues de synthétiseurs dansantes, légères, et mélodiques. « Minuit Jacuzzi », produit en collaboration avec Grand Marnier (compositeur/producteur de la chanteuse Yelle), prône beaucoup plus ouvertement le dancefloor avec son beat ravageur. Place au hip hop ensuite, au crunk plus exactement, puisque « Brille Brille Pour Vous » et « Achète Moi » sont deux titres composés par Tepr pour Omnikrom, groupe de crunk québécois, qui y pose ses lyrics à l’accent local apportant une originalité indispensable aux morceaux. Mais les rencontres ne s’arrêtent pas là puisque Zucchini Drive, auteur d’un excellent album, a également fait un appel au remix, via le Breton qui leur a cependant livré un décevant « Ghetto Bounce » abrutissant. Et Tepr solo dans tout ça? Trois titres viennent s’ajouter au « En Direct De La Côte » d’ouverture, sûrement d’ailleurs les plus réussis de cette galette estivale: le puissant et progressif « Coke & Cream » qui ne laissera personne statique, « Caravage » (remixé plus tard par Ard Roc, prodige ghetto house de Chicago) emprunte la même veine mais de manière encore plus sauvage, proche de cette nouvelle french touch ascendante, et « Rhinopharyngite » baisse le rideau dans un registre plus expérimental, plus imprévisible mais tout aussi efficace que les précédents

Deux constatations paraissent évidentes à l’écoute de ce nouveau disque: Tepr aiguise encore un peu plus ses talents de producteurs et livre ici une poignée de titres très actuels qui laissent augurer une suite encore plus excitante. Le reste, à l’exception de « Minuit Jacuzzi », prend plutôt des allures de remplissage en assénant trois morceaux crunk, un genre définitivement inintéressant, éphémère et condamnant un disque à tout sauf une écoute répétée. Pourvu que Tepr continue, mais pour sa pomme…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon

Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.