Teenage Bad Girl – « Cocotte 2.0 »

Cocotte 2.0[Album]
26/11/2007
(Citizen/Nocturne)

Découvert notamment grâce à la récente compilation « Résumé » du label Citizen tenu de mains de maître par Vitalic, Teenage Bad Girl laissait transparaître un énorme potentiel aujourd’hui confirmé avec l’arrivée de « Cocotte » et son additif « Cocotte 2.0 », un premier album qui risque de beaucoup faire parler. Et pour cause, à l’heure ou le revival Daft Punk fait des ravages, que les producteurs electro s’abreuvent goulûment de l’énergie du rock (comme de son attitude), ce duo Parisien, qui s’est rencontré sur internet, tient la dragée haute aux artistes EdBanger (« USB Dick ») et Institubes (« Cocotte »), dont il n’aurait facilement pu être qu’un pâle écho. Citant également Aphex Twin, Mr Oizo et les Stooges parmi leurs influences, Guillaume Manbell et Greg Kazubski qui forment les Teenage Bad Girl balancent sans complexe une techno efficace aux légères consonances disco, aux kicks qui n’épargneront que les cervicales déjà bien échauffées (« Hands Of a Stranger », déjà disponible en maxi auparavant), le tout bourré de breaks certes légèrement prévisibles (« Vacuum ») mais permettant sans mal d’ingurgiter ces seize titres d’une traite. Car à force de multiplier montées et descentes, nous laissant même parfois dans un état de quasi-trance (« Ghost House », très…house), des titres comme « Fuckin’ Frog » (progressif, mélodique et débordant de basse), le destructeur « Du, Meine Sonne », ou même la ballade second degré « Aviateur » (reprise de Véronique Jeannot), imposent Teenage Bad Girl parmi les incontournables de la nouvelle vague electro française. Reste que, bien qu’aussi convaincants que leurs concurrents d’en face, mais signés sur un label moins en vue, ces deux Parisiens devront cravacher un peu plus pour se faire la place qu’ils méritent. Sûrement pas aussi longtemps que prévu ceci dit..

Car, qui attire les foudres des remixeurs, parvient souvent à se faire une belle place sur la scène electro. Et la deuxième version de ce premier album, « Cocotte 2.0 » n’en est que la preuve flagrante. A croire qu’ils se seront bousculés pour revisiter le répertoire de Teenage Bad Girl. En effet, les noms qui ornent ce second tracklisting feront, à n’en pas douter, regretter les quelques portefeuilles qui ne se seront pas laissés séduire. Vitalic, évidemment, ouvre le bal avec une revisite de « Hand Of Stranger », incontestablement le plus prisé des titres du duo puisque DIM, Yuksek, et John Lord Fonda se confrontent pour en faire, à chaque fois, une petite tuerie des dancefloors. Et les autres? Boys Noize s’en prend à « Cocotte » avec l’efficacité qu’on lui connait, mais se voit presque largué par la version très rock du travail de Hystereo. Puis, les rôles s’inversent et le duo affiche également sans complexe ses talents de remixeur en écorchant la house de Felix Da Housecat, le dance rock de Goose, tout comme le « & Down » de Boys Noize (pas au niveau de l’original), ou en découpant la touche atypique des Scissor Sisters. Il vous en faut plus

« Cocotte 2.0 » est disponible sur Itunes iciEcoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire