Tcha K Federateur – « Plan D »

Plan D[Album]
01/06/2006
(Autoproduit/Autoproduit)

Le monde est divisé en deux catégories. Dans « Le bon, la brute et le truand », il y a « ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent… (Toi, tu creuses !!)« . Dans la musique, il y a ceux qui défrichent et ceux qui arrivent quand le terrain est déjà balisé. Mais la vie n’est pas aussi simpliste que la politique extérieure américaine, et on ne peut séparer aussi facilement les gentils des méchants. Si notre sympathie va plus naturellement aux créatifs, certaines situations appellent néanmoins un point de vue un poil plus nuancé. Et on peut tout aussi bien voir d’un côté la schizophrénie sous-jacente de l’artiste et de l’autre l’amour du travail bien fait de l’artisan, d’un côté l’opacité déroutante d’un Mr Bungle et de l’autre l’efficacité indéniable d’un Dead 60’s..

Tcha K Fédérateur 2.0 fait (pour l’instant) partie de la seconde catégorie. A écouter leur premier album, il sera en effet difficile de ne pas mentionner les noms de Zenzile, High Tone ou Kaly Live Dub, déjà passés par ces chemins de traverse il y a quelques années. Mais à l’heure où lesdits groupes sont occupés à casser les frontières d’un genre bientôt indéfinissable, les Bretons signent un impeccable album de ce qu’on appelle fièrement aujourd’hui le dub français (on allait presque dire « à l’ancienne »!). Dans la veine de ceux que les pionniers sus-cités nous pondaient à la fin des 90’s quand tout était encore à faire. Quand le dub s’affranchissait de ses origines jamaïcaines sans toutefois les renier (« Shape To Do »), qu’il s’acoquinait aux sonorités ethniques (« Magnum Bass »), qu’il empruntait sa rage au punk d’antan (« Ah ! », « L’air »), pour finalement réunir des foules bigarrées dans la moiteur d’un dance-floor (« Le rythme »)

L’album a l’intelligence d’être condensé (8 titres), on n’a par conséquent pas le temps de se lasser, et la production est suffisamment ample pour laisser les morceaux exploiter tout leur potentiel. Presque rien à redire donc, la leçon est parfaitement maîtrisée. C’est un premier pas de franchi. On attend maintenant de voir le suivant..

En attendant, si vous avez plus qu’usé vos « Sachem In Salem » ou « Opus Incertum », Tcha K Fédérateur 2.0 vous propose en récréation un alléchant Plan B, euh, D. Et il n’y a aucune raison valable de se refuser un tel petit plaisir..

Ecoutez un extrait ici

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire