Taking Back Sunday – « Louder Now »

Louder Now[Album]
25/04/2006
(Wea/Import)

« Where You Want To Be », deuxième album de Taking Back Sunday, ne s’était révélée qu’une bien maigre confirmation après le succès international de leur premier-né « Tell All Your Friends ». Ça n’aura pas empêché les majors de se pencher sur leur cas, une fois le travail mâché pour ne pas dire fané. Malheureusement une récurrente évidence. Quand débarque donc ce « Louder Now », on s’attend à tout, surtout au pire: un formatage essentiel pour séduire les radios, une production lisse et sans âme, sans compter sur une majorité de fans leur tournant le dos car menés par une envie autre que d’écouter ce qui passe en boucle à la radio ou sur MTV2. Pourtant..

Pourtant, Taking Back Sunday s’en sort plutôt pas mal. Il faut l’avouer. Le groupe reste ici dans un style qui a toujours été le sien et qui, bien qu’il ait perdu en originalité, s’avère toujours aussi efficace, même baigné dans une production classieuse mais jamais exagérée. Passé le bien terne « Makedamnsure », premier single de ce « Louder Now », quelques titres contiennent leur lot d’intérêt, les guitares sont clairement mises en avant grâce à de multiples prises mais aussi quelques riffs efficaces (« What It Feels Like To Be a Ghost », « Spin »), quelques refrains sont parfaitement amenés comme sur le très énergique « Liar » ou le plus relevé « Twenty Twenty Surgery ». Évidemment, quelques loupés viennent ponctuer le tout, comme ce fut malheureusement le cas sur « Where You Want To Be ». « Up Against (Blackout) », « Miami », « Error Operator », ou « I’ll Let You Live » ne pousseront pas ce nouvel opus parmi les essentiels. Pas plus les quelques titres acoustiques venant amener une soi-disant touche d’originalité (« My Blue Heaven », « Divine Intervention »)

Avec « Louder Now », Taking Back Sunday ne loupe pas la marche, mais ne s’offre pas non plus une ascension époustouflante. Si quelques titres sont ici à retenir, on est encore bien loin de la ferveur du début. Une chose positive pourtant, en restant dans la semi médiocrité, le groupe ne verra pas forcément fuir ses fans. Maigre consolation…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire