T-Love – « Long Way Up »

Long Way Up[Album]
29/09/2008
(Brawl/Just Like Vibes)

Malgré son intégrité et son apparente simplicité, T-Love ne pourra pas dire que sa carrière dans le hip hop aura été des plus tranquilles. Cela, sans machisme aucun, certainement parce qu’il est toujours difficile aujourd’hui d’être une femme dans un tel environnement masculin, encore plus quand le milieu de la musique n’a plus aucun secret pour vous. De ce côté, l’Américaine aligne les tares, elle que beaucoup connaissent aussi en tant que journaliste, manager, attachée de presse, directrice de label, animatrice radio et même organisatrice de concert. Forcément, avec autant de tabliers, les esprits véreux du rap n’auront jamais réussi à lui faire à l’envers, ce qui lui aura peut être coûté une renommée pourtant promise, et plus assurément un album avorté, ainsi que le temps de gestation incroyablement long de son précédent « Long Way Back ». Toujours est-il que la belle y a laissé des forces, et pose le point (quasi) final de son parcours hip hop avec ce « Long Way Up: The Basement Tapes » compilant une vingtaine d’inédits sauvés des rides, dont parfois quelques acapellas simplement collés sur différentes versions passant comme des lettres à La Poste. Mais si le concept peut paraître léger, T-Love a fait en sorte qu’il en soit autrement, en recalant systématiquement les recours aux samples grillés, comme les featurings vitrine tels Slum Village ou Chemical Brothers. Ce nouvel opus, via les dix années qu’il traverse et outre les raccourcis faciles, rappelle immanquablement la belle époque nineties des Fugees avec qui les points communs sautent souvent aux oreilles (« Praise », « Mona », « Da Come Up », « Sunshine »). Puis, on suit le fil de son évolution, son attrait grandissant pour le chant donnant naissance à un répertoire de plus en plus nu soul, des bribes de « On My Mind » et « Northside » aux voix plus langoureuses de « Take Control », vers lequel elle semble définitivement s’orienter. Car le futur de T-Love rimera désormais avec Vidableu, groupe au registre ouvertement jazz vocal et ponctué de quelques soubresauts hip hop évitant à la demoiselle un trop grand dépaysement. A suivre..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire