Swollen Members – « Black Magic »

Black Magic[Album]
01/10/2006
(Battle Axe/Pias)

Rares sont les groupes canadiens ayant l’aura des Swollen Members. Il faut dire que sur une scène hip hop dépourvue de véritables leaders, ils doivent se sentir un peu seuls. Ce n’est donc pas une surprise de ne voir quasiment que des rappeurs américains invités sur leur troisième album « Black Magic ». Leur précédent opus, « Bad Dreams », à l’inverse des critiques élogieuses qu’il avait reçues à travers le monde, nous avait semblé bien fade comparé au très bon « Balance », premier album du groupe. C’est donc dans l’espoir de les voir réitérer une oeuvre égale à ce dernier que nous nous immergeons dans l’écoute de leurs dernières productions

Si Rob The Viking s’occupe, comme d’habitude, de la moitié de la production musicale, Evidence prend en charge une bonne partie du restant et avec un talent indéniable, comme sur « Ewampwater », contrastant par sa légèreté avec les beats lourds de Rob. Sur ce titre, Planet Asia, Phil Da Agony et Dj Revolution participent. On retrouve d’ailleurs le dj sur un autre très bon titre, « Torture », où Casual accompagne Madchild et Prevail. D’autres producteurs répondent présents à l’invitation des Swollen Members: The Alchemist pour un des titres phares (« Weight ») avec un Ghostface Killah des grands jours, Squeak E.Clean pour « Go To Sleep », et Vago, accompagné de Mr Vegas, pour le titre le plus dansant de ce disque (« Dynamite »). Notons également la présence de Dj Babu, Jacken (Psycho Realm), Everlast, et Moka Only venant alourdir un peu plus les featurings

Quant à la couleur musicale de l’ensemble, on reste dans leur univers de prédilection, à savoir des beats efficaces, une ambiance lourde et pesante, et une utilisation toujours plus fréquente de samples de piano et violon donnant une portée presque onirique à leur message. Mais on sent une volonté d’élargir leur univers musical, et le fait d’avoir confié une partie de la création à d’autres semble avoir été un choix judicieux, donnant un côté plus dynamique au tout. Sans compter sur la profusion de scratchs qui donne à cet opus un gage supplémentaire de qualité, un retour aux sources trop souvent négligé, un bon Dj n’étant jamais de trop

On retrouve bien les Swollen Members des débuts sur cet opus. Plus musical, plus varié, cet album nous laisse entrevoir une carrière moins éphémère qu’on le pensait, pour un groupe qu’on imaginait destiné à tomber dans la facilité. Ils se positionnent certainement maintenant comme les leaders tant attendus du hip hop canadien, montrant la voie aux nombreux groupes méconnus de leur pays

En écoute

1. Black Magic     
2. Swamp Water     
3. Too Hot     
4. Concerto     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire