Suuns – ‘Felt’

Suuns – ‘Felt’

Album / Secretly Canadian / 02.03.2018
Indie pop expérimentale


Vous dire qu’on attendait rien de ce nouvel album de Suuns aurait été mentir. Sans conteste parmi les plus passionnants et innovants de ces dix dernières années, la réputation du groupe reste encore d’actualité de par le simple fait qu’il n’a pour ainsi dire jamais déçu, tant sur le plan discographique que scénique. Audacieux, les canadiens l’ont toujours été, et le sont une fois de plus avec ce quatrième album, un disque sur lequel ils continuent avec brio de trouver l’équilibre entre l’étrangeté expérimentale qui est la leur et ce désir profond de la rendre accessible, voire plus légère.

La ‘légèreté’ fut d’ailleurs le maitre mot à l’origine du disque. A l’inverse du précédent Hold/Still enregistré en trois semaines, Suuns a souhaité cette fois-ci prendre le temps – quatre mois de réalisation – afin d’explorer pleinement toutes les idées mises sur la table. John Congleton (St. Vincent, Papier Tigre, Explosions In The Sky), déjà à l’oeuvre il y a deux ans, s’est ici chargé uniquement du mixage, le quatuor ayant finalement opté pour une auto-production moins contraignante et donc plus relax. Annoncé depuis le début comme un album plus décontracté et mois sombre que ses prédécesseurs, Felt n’en demeure en réalité pas moins menaçant – on ne chasse pas son naturel d’un claquement de doigts – mais il est vrai que ses nombreux allers retours dans l’obscurité lui permettent effectivement de mieux revenir à la lumière sur certaines de ses pistes. Captivant et lumineux donc, ce quatrième album est à la fois le petit rejeton insolent et capricieux du groupe, mais surtout l’opus le plus libre et le plus franc de toute sa discographie. ‘I just want to be able to choose’ chante Ben Shemie sur Baseline : un parfait résumé de l’état d’esprit qui règne sur ce disque, tant sur sa démarche musicale que dans ses textes qui semblent ici plus frontaux et moins ambigus qu’auparavant.

Felt démarre avec Look No Further, un titre qui sonne comme si les allemands de Can décidaient de réinventer le hip-hop, le tout avec des clochers d’églises en guise d’introduction. La messe est dite. Puis on enchaine sur X-Alt, entre techno et disco apocalyptique et dont les premières mesures rappelleraient presque le I Feel Love de Giorgio Moroder et Donna Summer. Comme sur chaque album de Suuns, certains morceaux ont un impact direct (le génial et très krautrock Baseline), là ou d’autres nécessitent plusieurs écoutes. On alterne entre ambiances malsaines (After the Fall), moments culminants (le fantastique premier single Watch Me, Watch You), élans bruitistes (Daydream) ou encore douceurs contemplatives (les magnifiques Control et Make It Real, pièces centrales du disque). Les chansons s’étirent ici et laissent davantage d’espaces aux idées et tentatives sonores de chacun, ce qui fait de Felt un album indéniablement plus ouvert, à l’image des cuivres que l’on entend sur le sublime Peace & Love, titre assez classe, sexy et d’une extrême sensualité, sur lequel Shemie semble aussi vulnérable qu’affirmé.

Après un tableau aussi élogieux il semble néanmoins important de prendre un peu de hauteur et de poser de nouvelles cartes. Le disque, aussi passionnant soit-il, révèle un vrai bémol : l’ordre des chansons. A force d’alterner calme et tempête, Felt semble parfois manquer de cohésion. Individuellement, chaque titre amorce, annonce, partage quelque chose, mais le tout demeure un tantinet disparate. Un tracklist mieux pensé aurait sans doute donné encore plus de force à l’œuvre dans son ensemble. La deuxième remarque concerne le culte que voue Suuns au minimalisme qui, aujourd’hui plus que jamais, pourrait devenir une de ses faiblesses autant qu’il a toujours été une de ses forces. A vouloir constamment puiser dedans, une certaine forme de redondance pourrait commencer à pointer le bout de son nez, au risque de voir le groupe se caricaturer lui même.

Qu’importe, tout ceci relève vraiment de la petite bête. Suuns continue assidument de suivre sa route et nous offre en chemin l’un des disques les plus intéressants et captivants de 2018. Certains seront convaincus par Felt, d’autres demeureront désorientés voire déçus, mais une seule chose est sûre : le groupe est désormais et définitivement bien installé dans la catégorie des artistes aux multiples facettes, comme le sont Liars ou encore Radiohead. Donc en résumé, ce que vous aimerez ici dépendra inexorablement de ce que vous recherchez dans Suuns.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Look No Further, Watch You Watch Me, Baseline, Control, Make It Real, Peace & Love, Materials


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.