Surrounded – « The Nautilus Years »

The Nautilus Years[Album]
10/03/2008
(One Little Indian/Pias)

On n’avait plus de nouvelle de Surrounded depuis son premier album, « Safety In Numbers« , sorti en 2003 sur le label Deep Elm, d’ordinaire plus enclin à soutenir des groupes aux guitares généreuses. Il aura donc fallu plus de quatre ans aux Suédois pour remettre le couvert, cette fois sur One Little Indian, structure européenne plus en phase avec sa musique. Pourtant, à l’écoute de « The Nautilus Years », le combo n’a apparemment pas passé tout ce laps de temps à raser ses bases ni transformer son registre. En 2008, Surrounded ne cache toujours pas son admiration toute particulière pour Sparklehorse et ses textures reconnaissables (« Swimming To Galapagos »). Ainsi, c’est sur le combo américain qu’il se calque, presque sans gêne mais non sans brio (« 21st Century Paradise Traveller », « Bolder Acrobat »), pour accoucher de brillantes ballades pourtant bien molles du genou, en laissant parler un talent certain pour les mélodies larmoyantes rappelant également Sigur Ros, voire Coldplay (« Safe Tomorrow Sun », « In Comfort’s Tight Clothes »). Facile à deviner, l’ambiance générale de ce nouvel album n’est pas franchement des plus gaies, même si quelques rayons de soleil parviennent de temps à autres à avoir raison des persiennes grâce à quelques titres plus légers, portés par des cordes salvatrices (« Paper Tangerine Crush », « Fellow Citizen Stars »). Pourtant, rien n’est fait pour leur faciliter la tâche, pas même ce chant susurré, presque craintif (« The Oceanographer », « Human Pelagic »), que les instruments respectent au point de ne jamais vraiment le bousculer. Mais, contrairement aux apparences, n’allez pas en conclure au retour en demie teinte de Surrounded. Car ce qu’entreprend le combo tient finalement la route, chaque titre possédant assez de charme et d’atouts pour qu’on finisse par en apprécier sa belle tristesse, et venir chambouler la hiérarchie de ce dérivé de la pop music. Chose peu banale, « The Nautilus Years » est de ces albums à vous faire complexer d’être heureux, à transformer le côté pesant de votre quotidien en souci secondaire. Comme quand la belle Louise Bourgoin vous annonce, tout sourire, une longue semaine pluvieuse..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire