Sugarcult – « Start Static »

Start Static[Album]
24/03/2003
(Epitaph/Pias)

Ce quatuor à l’humour Jackassien sort ce nouvel album (le premier chez Epitaph) un an après sa première sortie américaine. Un an pendant lequel ils ont parcouru des milliers de kilomètres en partageant la scène avec des groupes aussi divers que Rancid, Blink 182, Less Than Jake, The Hives ou Jimmy Eat World. « Start Static » semble marquer un tournant tant pour le groupe que pour Epitaph qui adopte, par son biais, un tournant étonnement power pop

Car en effet, Sugarcult n’a quasiment rien à voir avec ses collègues de label et propose de superbes morceaux posés donnant à leurs mélodies le temps de définitivement s’incruster dans les mémoires. Ainsi, ce nouvel album adopte de temps à autres une couleur résolument rock n’ roll (comme sur « You’re The One » au refrain cependant très punk popisant), punk (« Stuck In America », « Daddy’s Little Defect »), pop (« Hate Every Beautiful Day », « Saying Goodbye », « Lost In You ») ou tout simplement rock (« Bouncing Off The Walls », « How Does It Feel »). Une palette prouvant la diversité et l’ouverture musicale du groupe qui réussit cependant à ne pas trop s’y perdre même si, avec surprise, la fin de cet opus prend un tournant très accessible et très formaté à l’image de titres comme « Pretty Girl » (dont le clip est visible sur MTV), « Crashing Down » ou « I Changed My Name » sans parler du morceau caché qui vient véritablement parfaire cette impression

« Start Static » est cependant un album à mettre entre toutes les mains de par sa fraîcheur constante dans laquelle les amateurs de pop comme de rock plus énervé trouveront leur compte. Sugarcult s’impose comme un groupe résolument dans l’air du temps et profitera peut être enfin de ce retour des guitares dans les médias pour imposer son nom et sa musique au plus grand nombre..

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire