Subtle – « Yell And Ice »

Yell And Ice[Album]
22/10/2007
(Lex/Differ Ant)

On a toujours entendu Subtle opter pour des orientations artistiques assez floues, toujours très originales mais pas aussi souvent accessibles. Qui connaît un peu la clique et les musiciens qui la composent n’en seront pas étonnés, Dose One et Jel, pour ne citer que ces deux-là, n’ayant jamais vraiment aimé les chemins conventionnels. En partie grâce à eux, Subtle a toujours regardé devant, ingurgitant ses nombreuses influences pour mieux les ressortir dans un genre totalement inédit. On croyait donc sans peine qu’un tel registre avait pour conséquence de ne faire évoluer le groupe que dans un cercle fermé, les autres artistes restant souvent à la traîne.

Un raison supplémentaire qui fasse de ce mini album une bonne et vraie surprise. Car, si un public de plus en plus large exprime son intérêt pour Subtle, il en est de même pour d’autres musiciens qui trouvent incontestablement aussi une certaine inspiration dans cet univers quelque peu marginal. « Yell And Ice » ouvre donc la porte des Californiens à qui a bien voulu revisiter sa musique, pour ne pas dire de ceux qui en ont été capables. Car la volonté de Subtle de se confronter à d’autres points de vue ne manque pas, le combo appréciant généralement l’exercice. Ainsi, le tracklisting de ce disque, au contraire de son contenu fait de remixes du récent opus « For Hero: For Fool » totalement refondu et réécrit ici, ne s’avère donc que peu étonnant. En effet, y retrouver Why?, Clouddead, Chris Adams (Hood), ou Fog, appartenant tous à la constellation Anticon, n’a rien de révolutionnaire. Cela n’enlève pourtant rien aux remixes qu’ils offrent ici. Entre autres, Why? continue de nous faire revoir notre avis sur l’electro pop (« Falling »), tandis que Chris Adams en fait autant mais avec encore plus de finesse (« Sinking Pinks »)

L’intérêt de ce « Yell And Ice » va donc un peu plus loin quand on aborde la contribution de Markus Acher des Notwist (aux côtés de quelques-uns dans 13&God) sur un « Pit Within Pits » plombé et intrigant, et fait un énorme pas en avant quand vient le tour de Dan Boeckner (Wolf Parade) et Tunde Adebimpe (TV On The Radio) qu’on attendait moins ici. Le premier y amène sa voix exceptionnelle et quelques arpèges acoustiques du plus bel effet, le second rappelle à qui veut bien l’entendre que son groupe et Subtle ne sont finalement pas si éloignés

Neuf titres que l’on peut donc aisément qualifier de nouveaux tant « Yell And Ice » n’est pas de ces albums de remixes prévisibles. Le travail est ici incontestablement profond pour un résultat finalement très digne de tous ces participants. Les membres de la secte Subtle y verront comme un nouveau séminaire, élargi par l’arrivée de nouveaux convertis, parvenus cette fois si facilement à rentrer dans un univers bien moins accueillant par le passé. Superbe

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire