Subtle – « For Hero: For Fool »

For Hero: For Fool[Album]
03/10/2006
(Lex/Differ Ant)

Subtle a toujours eu ce côté intriguant, cette marginalité, cette originalité qui excitent tous mélomanes boulimiques en perpétuelle recherche de couleurs musicales nouvelles. De par son line up des plus reluisants, cette clique de gentils barrés n’est pourtant jamais parvenue à déchaîner les passions, toujours légèrement en deca de ce qu’il était censé pouvoir promettre. Il faut dire que Dose One, Jel, et leurs potes n’ont jamais donné dans la facilité, ciblant toujours un public averti, élevé au catalogue Anticon sans lequel il était bien difficile de rentrer dans cet univers si particulier. Les deux principaux protagonistes se montrant désormais moins productifs en solo, ils semblent avoir cette fois mis toute leur énergie et leur inspiration au service de ce « For Hero: For Fool », nouvel album dans la même lignée certes, mais bien plus accessible et imprégné de nouvelles sonorités

Subtle semble donc avoir repris son souffle, versé un peu d’eau dans cette recette de druide (« The Mercury Craze », l’excellent « Nomanisisland », ou le « Midas Gutz » entre 13 & God et Themselves), tout en restant ce groupe inclassable, qu’aucun musicien sur cette Terre ne semble pouvoir approcher. C’est une certitude, personne ne sonne comme Subtle, fort de tant d’influences musicales différentes. Loin de stagner, le groupe fait au contraire un pas en avant, celui de l’utilisation plus marquée d’instruments, guitare et batterie notamment, jamais aussi présentes par le passé. « For Hero: For Fool » sonne donc mieux produit, et beaucoup plus rock n’roll (« Middleclass Stomp »), mais ne laisse pas pour autant ses sonorités electro à l’abandon. Loin de là, puisque la MPC se montre toujours aussi précise (« A Tale Of Apes II »), et qu’on note même ici ou là quelques clins d’oeil eighties. Dose One, lui, en frontman poète devenu quasi légendaire, se montre toujours au mieux de sa forme, armé de son flow reconnaissable entre mille, débité à la vitesse du Concorde (« A Tale Of Apes I », « Return Of The Vein »), dont la teneur ne sera compréhensible que si vous prenez le temps de la lire

Pour un premier album à sortir en major aux Etats Unis, Subtle accouche de son album le plus affirmé et le plus réussi à ce jour. L’accident de la route ayant provoqué la paralysie de Dax Pierson (présent ici au chant et au piano sur le final « The Ends ») semble donc avoir regonflé à bloc tout ce petit monde, aujourd’hui un brin différent, bien décidé à ne plus faire de concession, à marquer les esprits avec une musique définitivement plus directe. Subtle a désormais la rage au ventre, la bave aux lèvres, et adopte la direction du « ça passe ou ça casse ». « For Hero:For Fool » est destructeur, mais heureusement plus pour les oreilles qui s’y hasardent que pour ses géniteurs eux-mêmes. Subtle est enfin lancé, vivement la suite…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire