Sub Grabbing – « Severe Notching »

sub180Album
(Green Castle Production)
08/2010
Dub

C’est toujours cool de donner un coup de pouce aux artistes autoproduits, plus encore quand la chronique est sincère. Créé en 2006, Sub Grabbing est un tout jeune groupe qui s’inspire autant qu’il partage la scène avec ses références, allant de X-Makeena à Kaly Live Dub. Enregistré au studio Supadope Factory du Peuple de l’Herbe, « Severe Notching » a su capter l’aura roots et invisible laissée par les lyonnais, ici dans un registre purement dub. Attention, pas de révolution du genre au programme, mais un disque authentique, doté de bonnes idées et sans recherche d’expérimentation inutile. Riddims solides, écho, reverb, lignes de basse bien rondes… Très justement appuyé par Jarring Effects et Troll’s Production, « Severe Notching » réunit tous les éléments obligatoires du sympathique disque de novo-dub à l’ancienne.

Avec ses cuivres et samples de bambins, « T’as Entendu? » introduit simplement l’album, secondé par « Ravage », un track dark et acid, à l’humeur changeante qui gagne en intensité au fil des minutes, et qui doit sans doute prendre toute son ampleur en live… Les morceaux sont globalement longs mais jamais ennuyeux, à l’image d' »Electropok » qui partage ses influences entre afrobeat et psychédélisme. Avec « Work Off », on se rapproche de Brain Damage, soit d’un dub sombre et technoïde mais qui manque néanmoins de cette puissance compensée par une avalanche de samples dénonciateurs. C’est vrai, on aurait aimé plus de prises de risques, mais tout ça n’enlève rien au plaisir de faire la planche sur ces grooves enfumés, comme par exemple sur le très jazzy « La Note » qui se démarque par sa profondeur avant de partir dans un trip ska. Le disque s’achève sur deux remixes intéressant: « Ravage » revu entre grime et dub salace, dans une version nettement plus électrique par Uzul, puis « Work Off » tourné à la sauce free party par Boudou, collaborateur de High Tone qui s’est chargé du mix de cet album.

Plus d’informations ici.

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Sub Grabbing – « Severe Notching »

  1. Le Bouep 7 octobre 2010 à 11 h 31 min #

    Cool de voir Sub Grabbing, qui mérite amplement de percer dans le milieu du dub français. J’ai aussi essayé de leur filer un « coup de pouce » en chroniquant le disque sur XSilence, mais le groupe a été malheureusement refusé.
    C’est vraiment un disque à écouter!

Laisser un commentaire