Stetson – « s/t 68 »

s/t[Maxi]
01/10/2005
(Autoproduit/Autoproduit)

En France comme ailleurs, on pleure les bonnes formations nationales lorsqu’elles décident de jeter l’éponge, sans penser que la nouvelle génération pousse et ne demande qu’à prendre la place. C’est comme ça, cyclique, on le sait. Stetson vient d’éclore sur les cendres de Maducksplatypus, groupe clermontois inconnu et au nom imprononçable. Histoire de faire chier le monde. Peu importe, il appartient au passé, mais sa résurrection risquerait bien, à l’avenir, de ne pas passer inaperçue. Dans la veine de la très productive scène punk rock française, Stetson sonne mieux, sûrement dans tous les sens du terme, et ce premier Ep de sept titres, enregistré seulement dix jours après son premier concert, en est la preuve. Comme beaucoup aujourd’hui, le quatuor mélange des influences rock, hardcore, émo et noise mais avec une efficacité qui fait la différence et une production très crédible. Quelques titres se révèlent donc très prometteurs (« Dawn », « Contre-Attaque » qui rappelle certains Tomy, « Sonolor ») tandis que d’autres restent marqués par quelques erreurs de jeunesse (« Attack! ») qui laissent à penser que Stetson a encore devant lui une belle marge de progression qui pourrait, une fois comblée, les rendre tout simplement incontournables dans le paysage rock indépendant français. Un potentiel à confirmer sur scène en attendant une prochaine galette déjà attendue de pied ferme..

Ecoutez un extrait ici

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire