Stanley Beckford – « Reggaemento »

Reggaemento[Album]
27/04/2004
(Calaloo/Universal)

Back to the roots. Stanley Beckford, c’est un peu ça. Car le mento, genre dans lequel il officie merveilleusement, n’est autre que la racine du reggae, du ska et du rocksteady. Comme lors de son précédent album, le jamaïcain refait exploser ce cocktail de reggae folk et de calypso, transportant autant la vibration du reggae que l’authenticité de la musique cubaine (n’allez cependant pas y voir de ressemblance)

Ici, comme sur son disque précédent, Stanley Beckford mélange compositions originales et reprises de standards (« Israelites », « 007 Shanty Town », « Feel Like Jumping »…). Le quatuor composé d’une guitare sèche, d’un banjo, d’un tambourin et d’un kazou met en valeur la voix nasillarde du bonhomme et accouche de compositions fraîches et accrocheuses nous plongeant dans l’ambiance des soirées estivales sur la plage. Cliché me direz vous. Sauf qu’il n’en est rien avec ce « Reggaemento », hommage aux racines, retour au début du vingtième siècle, que l’on se surprendrait à siffloter après écoute

La musique de Beckford est naïve mais possède d’innombrables atouts qui nous feront l’adorer. Bien que sémantique, le mento rafraîchit les esprits et fait figure de bonne bouffée d’air frais dans un genre aujourd’hui rarement surprenant lorsqu’il est plus classique. Conseillé.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire