Standstill – « The Latest Kiss »

The Latest Kiss[Maxi]
10/03/2003
(BCore/Import)

Standstill s’est, le temps de trois albums, affiché comme l’un des meilleurs représentants européens en matière de rock tendu et superbement léché. Chaque sortie discographique rimant avec pas en avant, « The Latest Kiss » ne déroge pas à la règle et prouve toutes les capacités du combo catalan à adapter sa musique aux règles de l’acoustique

Ce maxi, vous l’aurez compris, n’a rien à voir avec les productions précédentes du groupe. Pas ici de saturation à outrance car pas de saturation du tout, pas de rythmique complexe et puissante car, au mieux, seuls quelques balais viennent caresser la caisse claire. Vous avez pigé, Standstill donne cette fois dans la sensibilité, l’émotion et la mélancolie à fleur de peau en ne mettant en avant que les six cordes débranchées, un chant superbement émouvant, une rythmique douce et discrète et quelques sonorités diverses venant enrichir le tout et lui donner une impression définitivement mature (« When The Curtain Falls », « Welcome »). Le groupe évite ainsi avec talent les pièges des ballades acoustiques puériles et sans véritable intérêt pour accoucher de cinq somptueux titres pensés jusqu’à la dernière minute de studio et savamment étudiés (« Memories Collector », « Let Them Burn »)

Bien loin de se rapprocher d’un quelconque groupe aux sonorités similaires, Standstill s’affirme comme une formation définitivement à part qui ne peut se satisfaire d’une simple stagnation artistique. Le combo a besoin d’avancer à chaque production et y parvient superbement ici en ajoutant une corde de plus à son arc. Une évolution et une intégrité qu’il est difficile de ne pas éclairer…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire