Splash Wave – ‘Guilty of Being Rad’

EP / Beko / 15 Janvier 2014
Smurf pixellisé

C’est peu dire que les anecdotes sur Splash Wave sont légion. Marqué par le sceau de la loose (notamment lors des tournées), le groupe poursuit pourtant sa vocation subversive avec une détermination jamais anéantie. Loin de l’ambition de leurs camarades de promo du Podium (La Femme, Blind Digital Citizen, Moodoïd), il s’attelle à bâtir une discographie méconnue mais impeccable. Voilà cinq ans maintenant que le duo (désormais remanié) sort des disques digitaux ou physiques composés d’hymnes synth-pop imparables. À ce propos, si ce n’est déjà fait, on vous recommande sincèrement d’aller écouter les tubes ‘Bad’n’Rad’ ou ‘Passing Breeze’. Leurs pairs leur vouent d’ailleurs un profond respect comme l’attestent les remixes concoctés par The Publicist (batteur de Trans Am) ou Yan Wagner. Longtemps attendu, le nouvel EP de Splash Wave a enfin vu le jour en début d’année. Très bref, il jouit d’une production maison remarquable. Pour le fond, rien ne change foncièrement: le groupe frappe juste et distille deux titres délirants pour danser les yeux révulsés, un cocktail fluo à la main. Épileptique, ‘Guilty of Being Rad’ joue le rôle du single, mais son homologue ‘Spin Jammers’, classique de leur live, est peut-être le titre le plus pérenne du disque. Branleurs de l’éternel et génies incompris, les Splash Wave plaident certes coupables mais sont toujours au top.

enecoute

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire