Soulwax – ‘Essential’

Soulwax – ‘Essential’

Album / Deewee / 22.06.2018
Electro


Dans une année 2018 où la musique électronique semble faire toujours plus d’ombre à tous les genres concurrents, a-t-on encore besoin de présenter les frères Dewaele ? Cette question presque rhétorique demeure pourtant d’actualité car, avec ce sixième album studio paraissant seulement un an après l’excellent From Deewee, Soulwax prend un virage surréaliste en allant plus loin que jamais dans son questionnement du genre lui-même. Construit autour du thème de l’ ‘essentialité’, brillamment décliné du début à la fin de ce mix d’une heure enregistré en seulement deux semaines pour les besoins de l’émission BBC Radio 1 Session, le duo s’affaire ici à un véritable exercice de style, nous invitant à nous interroger sur la nature même de l’exercice de création musicale.

Qu’y a t-il encore d’essentiel aujourd’hui dans la musique électronique ? Une des pistes apportées par les belges pourrait résider dans le fait de délaisser ce qui constituait la signature du précédent opus – à savoir les trois batteries qui procuraient une puissance sonore inouïe – afin d’opérer un retour aux sources des plus fondamentaux. Un autre élément de réponse apparaît plus clairement dans Essential Three, avec l’énigmatique ‘l’essentiel, c’est qu’ils comprennent‘. Mais comprendre quoi, au juste ? Il faudra attendre la fin de l’album pour trouver une explication plus précise à cette question : ‘el tempo es esencial‘, nous affirme-t-on sur Essential Twelve. Or ne serait-ce pas justement ces rythmes, ce tempo toujours aussi efficace, qui seraient devenus la marque de fabrique Soulwax au fil de sa carrière ?

Les voix explorent également les différents aspects de l’essentialité en la chantant ici en anglais, là en français (Essential Three), ailleurs en espagnol (Essential Twelve), tantôt omniprésentes (Essential Eleven), tantôt plus discrètes, mais toujours suffisamment justes pour offrir une grande cohérence à l’ensemble de l’album, tout en en éradiquant la moindre seconde d’ennui. Enfin, l’anatomie de celui-ci : douze musiques ne comportant pas de véritable titre et où, encore une fois, seule l’essentialité fait figure de fil conducteur, semble venir interroger encore plus immédiatement notre rapport à ce que doit être un album musical.

Et le résultat de ce questionnement est unanime : si Essential ne révolutionne pas fondamentalement la discographie des deux frangins, il n’en demeure pas moins très abouti, voire même plus accessible et diversifié que son prédécesseur. La liberté avec laquelle les belges déclinent le même thème en s’affranchissant des normes du paysage électronique actuel pour mieux laisser les rênes à leur imagination, confère à leur travail une qualité remarquable, figurant comme un audacieux condensé de tout leur talent.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Essential One, Essential Three, Essential Twelve


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.