Some Water And Sun – « All My Friends Have To Go »

All My Friends Have To Go[Album]
01/06/2005
(hefty/Labeline)

Si certains labels optent pour un développement quantitatif en espérant que l’une de leurs productions connaisse le succés, Hefty Records a résolumment choisi de privilégier le qualitatif en sortant des projets tels que « Savath & Savalas » (Prefuse 73), Slicker ou l’Altra

Avec une moyenne de trois ou quatre sorties par an, ils ont su s’imposer comme une structure solide et éclectique. La preuve en est à nouveau faite avec la dernière formation qu’ils mettent en avant: Some Water and Sun et leur premier album « All My Friends Have To Go »

Ce projet est né de de la rencontre entre Slicker (aka. John Hugues III, fondateur du label), et du japonais Shin Tasaki, leader de la formation nippone « Spanova ». Ce dernier admirait le travail du premier à un tel point qu’il fut prêt à partir pour Chicago sans y avoir de point de chute, à dormir sur un banc public, et finalement réussir à rencontrer celui qui fut a l’origine de ces aventures. Le périple ne fut pas inutile puisque moins d’un an après, ils sortent un album inattendu, qui revisite le RnB en l’épurant à son maximum. La sensation que l’on a en écoutant ce disque, est que les deux compères, conscients de leurs différences culturelles, ont cherché à s’inspirer de la culture de l’autre, tout en gardant leur propre personnalité artistique. On retrouve donc toute la complexité des productions du dernier album de Slicker, avec une touche peut-être plus profonde car moins dansante que son précédent album « We All Have a Plan ». Et même si Shim Tasaki passe de l’anglais au japonais sans trop de complexe, sa voix suave vous renverra directement à des siestes imaginaires dans les profondeurs des mousses des jardins de Kyoto

Ce projet, en plus d’être fort plaisant à l’écoute, prouve que la musique japonaise ne peut plus être écoutée avec une compassion intriguée. Elle n’est plus juste une parodie de musique occidentale, elle a dorénavant sa propre personnalité. Et si vous ne vous sentez pas encore prêt à apprécier une musique telle que « Asa-Chang & Junray », cet album, de par son côté « fusionnel », vous permettra, peut-être, d’entrevoir le potentiel de créativité des artistes de cette région du monde.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire