Solkyri – ‘Sad Boys Club’

Album / Bird’s Robe / 04.2015
Post rock

Le post rock a beau sans cesse entretenir cette impression d’avoir déjà tout dit, qu’il nous arrive encore souvent de tomber sous son charme. En effet, derrière les grands pontes du genre que sont Mogwai ou Godspeed You! Black Emperor pour n’en citer que quelques-uns, toute une génération d’outsiders parvient, par son efficacité à défaut d’abattre la carte de l’originalité, à nous emporter dans ses tourbillons instrumentaux. C’est incontestablement le cas de Solkyri, formation de Sydney déjà auteur d’un Ep autoproduit en 2011, suivi de ‘Are You My Brother’ deux ans plus tard. Désormais quatre au line up suite à l’ajout d’un second guitariste, les australiens sonnent l’heure de la confirmation avec ‘Sad Boys Club’, un nouvel opus qui – en dix titres – affiche un dynamisme à la fois fédérateur et contagieux.

C’est en se reposant solidement sur des éléments simples et essentiels que Solkyri fait mouche (l’énorme ‘Yes, I’m Breathing’). A l’exception de ‘Be Good I Love You’ et ‘Farewell Bluebird’ qui font le pari (pas toujours réussi) de s’en priver totalement, guitares, basse et batterie suffisent donc généralement aux australiens pour laisser parler leurs mélodies, jongler avec les intensités au sein d’une même composition, prendre à la gorge comme ouvrir de grands espaces. Certes, il y a bien quelques ajouts à leur instrumentation (xylophone et piano notamment), mais rien d’assez indispensable pour faire de l’ombre aux talents ajoutés de ce groupe en devenir, parfaitement mis en valeur ici par l’excellent travail du producteur Dax Liniere (Sleepmakeswaves, Meniscus…).

Capable de sortir les crocs comme de vous inviter à flirter avec les nuages, de lâcher les chiens ou de faire dans la finesse, ‘Sad Boys Club’ ramène le post rock dans le domaine de l’accessible, le prive d’une approche cérébrale qui parfois rebute, et rappelle qu’il s’agit avant tout ici de rock n’roll. Par la même occasion, Solkyri s’offre un argument choc pour ne plus seulement être une des formations les plus sollicitées d’Australie. A découvrir.

enecouteintegrale

‘Team Solar’, ‘Yes, I’m Breathing’, ‘I Felt Unsafe, I Felt At Home’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire