Solids – ‘Blame Confusion’

Album / Fat Possum / 17.02.2014
Noise punk shoegaze

Solids est du genre convaincant. Pour preuve, c’est seulement un mois après la sortie de son album autoproduit ‘Blame Confusion’ que les labels Fat Possum et Dine Alone se sont manifestés pour prendre le duo sous leurs ailes. Déjà auteur de quelques splits et Eps prometteurs, les montréalais se débarrassent ainsi des quelques obstacles barrant encore la route de cette première salve entièrement dévouée à un noise punk à tendance shoegaze qui n’est pas sans rappeler trois autres entités au line up identique: No Age parfois, mais plus généralement leurs compatriotes de Japandroids et PS I Love You. Biberonné au rock des années 90, clamant haut et fort les influences de Sonic Youth et Dinosaur Jr dans sa musique, Solids ne cesse de brillamment provoquer la confrontation entre mélodies et énergie. En résultent dix titres interprétés à deux mais sonnant comme à quatre, partagés entre une rythmique généreuse, une guitare dégueulant toute sa saturation, et un chant parvenant sans mal à émerger de ce capharnaüm savamment contrôlé. Certes, tous sont un peu linéaires, frappés d’une suffisance qui fera bondir leurs détracteurs, mais assez incandescents et bruyants pour qu’ils finissent par ne jamais laisser vraiment indifférents. Du coup, même si elle se devra impérativement évoluer à l’avenir pour ne pas définitivement tourner en rond, la recette fonctionne. Profitons en donc pour nous laisser nous prendre au jeu, et nous soumettre sans rechigner aux règles imposés par ce ‘Blame Confusion’ à la fois jeune et étonnement… solide.

‘Off White’, ‘Traces’, ‘Cold Hands’, ‘Terminal’

À lire ou écouter également:

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire