Sofa Surfers – « s/t 66 »

s/t[Album]
07/11/2005
(Klein/Nocturne)

Il y a maintenant trois ans, et avec « Encounters », le quartet autrichien de Sofa Surfers faisait forte impression avec un répertoire electro-dub-hip hop de haute facture, enrichi d’une voix soul. Depuis, peu de nouvelles. Il aura fallu attendre cette fin d’année 2005 pour que le groupe, car c’en est véritablement un, revienne armé d’un nouveau disque. Plus question dorénavant de se cacher derrière les ordinateurs et autres machines laissant une part de mystère sur la capacité des musiciens de proposer du son brut. Cet album éponyme reflète cette volonté de ne jurer que par les instruments. Guitare, basse, batterie, chant, voilà à quoi se résume désormais Sofa Surfers. Le challenge était donc difficile. Et, il faut bien le dire, les autrichiens peinent à convaincre, au point qu’on les préférait presque dans un registre plus electro. Certains titres parviennent pourtant à faire leur effet, comme ce « White Noise » d’ouverture affichant une nette couleur rock, plus précisément post rock, ou « Good Day To Die », un des titres les plus riches de cet opus. En général, les compositions tournent, répétitives comme si elles sortaient d’une MPC, mais le chant, autrefois adéquat aux influences dub, semble égratigner la cohérence de l’album dans son ensemble. Dommage. Bien sûr, le groupe pourra se réfugier derrière une pseudo originalité, une soi-disant véritable personnalité musicale. Mais autant le dire, des titres comme « Softly », « Believer » et quelques autres ne laisseront même pas un lointain souvenir. Rappelant l’heure de gloire de combos tels que Consolidated, les Sofa Surfers ont un train de retard, ont raté la marche et se sont cassés le nez avant d’atteindre le premier palier. Un conseil, passez votre chemin…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire