Sofa Surfers – « Blindside »

sofa180Album
(Monoscope)
26/03/2009
Trip hop électrique

Vu qu’on ne s’était pas préoccupé de leur cas depuis leur mièvre album éponyme sorti en 2005, on pensait avoir été préservé des derniers méfaits des Sofa Surfers, soit de leur rock brinqueballant pour lequel ils avaient opté en lieu et place de leur trip hop dubisant d’origine. Sauf que non, le combo n’aura vraiment rien sorti depuis. « Blindside », sorti sur leur propre label Monoscope, se présente donc à nous avec la lourde tâche de gommer les souvenirs laissés par son prédécesseur, et d’afficher assez d’évolution musicale pour ne pas sonner has been suite à une si longue absence. Malheureusement, si « Blindside » affiche un visage plus sympathique et accueillant, il doit pourtant lui aussi être abordé en kit: intéressants musicalement via leur lourde rythmique, leur groove, et leur maitrise de l’électrique, les Autrichiens le sont beaucoup moins quand le chant entre dans la partie avec son timbre trip hop renvoyant illico aux années 90 (« Sinus »). Du coup, on assiste au croisement de deux éléments antinomiques qui ne parviennent à s’accorder qu’en de rares moments, quand il rappelle bien involontairement le dub rock chanté de Zenzile (« Hardwire ») et de Lab° (« 100 Days »), ou la transe rock de Ghinzu (« Heavy Water »). Pour le reste, soit six titres sur les neuf que contient ce « Blindside », c’est l’ennui total et le cafard de se replonger dans des ambiances clairement trop temporelles auquel auront droit les plus persévérants. Car les autres ont compris depuis bien longtemps que les Sofa Surfers tentaient tant bien que mal de se raccrocher à la bouée.

Disponible sur
itunes

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire