Snoop Dogg – « Malice n’Wonderland »

snoop180Album
(Capitol)
05/12/2009
Hip hop

Snoop Dogg nous avait  bluffé en 2008, lorsqu’avec «Ego Trippin», il nous avait rappelé quel artiste surprenant il était. Faisant preuve d’une ouverture et d’une audace que l’on n’attendait pas de sa part, il signait un de ses meilleurs albums depuis bien longtemps. Mais fera-t-il preuve encore une fois d’une telle créativité, à l’heure où débarque dans nos bacs «Malice N Wonderland»? Si Dre et Scoop DeVille se chargent d’ouvrir le bal en produisant  le très bon «I Wanna Rock»,  le «2 Minute Warning» qui suit s’inscrit dans la lignée des purs titres gangsta sombres à souhait. C’est d’ailleurs l’orientation que Snoop voulait donner à cet opus. Et si le style est plus contemporain, avec quelques sonorités «dirty south» («1800» feat Lil Jon, «Pronto» feat Soulja Boy, «Upside Down»), cette noirceur s’exprime totalement sur le crispant «That’s Tha Homie» produit par Danja et Timbaland. On notera pourtant quelques réminiscences r’n’b décevantes («Special» feat Brandy et Pharrell, «Luv Drunk» et «Gansta Luv» feat The-Dream), à peine compensées par d’autres plus intéressantes («Pimpin Ain’t EZ» feat R. Kelly). Seul «Secrets» feat Kokane, pur titre funk eighties, tire finalement son épingle du jeu. Malgré un bon début, la déception ne fait donc que grandir au fur et à mesure que s’enchaînent les tracks. Snoop semble cette fois tomber dans la facilité, ne prend aucun risque artistique. Ce dixième album est donc loin d’être un grand cru, mais le bonhomme a de la ressource, et on le sait capable du meilleur. Si d’ici là, Hollywood ne lui tourne pas trop la tête…

Achetez sur:
itunes19

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire