Sj Esau – « Wrong Faced Cat Feed Collapse »

Wrong Faced Cat Feed Collapse[Album]
12/03/2007
(Anticon/Differ Ant)

Ce n’est plus un secret depuis la récente sortie du premier album de Bracken: Anticon s’est ouvert la route de l’Angleterre, et un lifting certain de son catalogue jusqu’alors trop ancré dans la scène hip hop electro alternative. Continuer dans cette voie promettait au label de se retrouver dans une voie de garage, et c’est toute l’ouverture musicale de ses mentors qui l’a menée sur de meilleurs rails. Du coup, s’il ne convainc pas forcément à tous les coups, Anticon est un peu moins prévisible, suscite un nouvel intérêt en endossant de nouveau sérieusement l’habit de dénicheur de talents.

Sj Esau est donc leur toute dernière trouvaille si on ne considère pas encore le prochain album de Thee More Shallows à venir au mois d’avril. Ils sont allés le chercher du côté de Bristol, là où il officiait sur la scène rap à la fin des années 80, lorsqu’il était âgé de dix ans et que 3D de Massive Attack et Tricky le mettaient sur la voie de bonnes influences. Mais à douze ans, le bonhomme prend ses distances avec le hip hop, commence à travailler les sons organiques comme le chant, aiguise son sens de l’humour (une science de l’autre côté de la Manche!), et met tout cela en application au sein de groupes, collaborations, et expériences solo assez diverses pour ne jamais véritablement se répéter. Jusqu’en 2005 ou quelques-uns de ses travaux sont remixés, dont un par Why? qui alla lui ouvrir les portes du label.

Pas si étonnant que ca quand on sait que, comme bon nombre de « fourmis », Sj Esau est un accroc du home studio, de compositions entièrement accouchées par ses soins, même si le multi instrumentiste Max Milton est venu l’épauler de temps à autre ici. Autre point commun avec les artistes Anticon, sa musique n’est franchement pas des plus joyeuses. Sur ce « Wrong Faced Cat Feed Collapse », seuls les contrastés « Cat Track », « All Agog » et « Geography », meilleurs titres de cet album, passant de couplets sombres à des refrains explosifs soulignés par quelques cordes et cuivres, parviennent à capter un peu de lumière.

À vrai dire, le reste traîne un peu trop des pieds pour provoquer un réel enthousiasme (« The Wrong Order », « Wears The Control »), d’une parce que le sens de la mélodie de cet Anglais n’est pas des plus faciles, de deux parce que l’ambiance linéaire et monotone qui règne sur cet opus nous passerait presque la corde au cou. Quoi qu’il en soit, « Wrong Faced Cat Feed Collapse » transpire une vraie personnalité, et s’inscrit parfaitement au catalogue Anticon en cela qu’il possède une approche similaire à la différence qu’elle sonne rock. Nous, on est un peu passé à côté…

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire