Sixtoo – « Duration »

Duration[Album]
01/01/2002
(Cease And Desist/Import)

Ce nouvel album de Sixtoo semble répondre à un concept assez difficile à saisir. En effet, présenté comme un disque de six morceaux, ce « Duration » en comporte réellement vingt et un pour une durée totale de plus d’une heure. La particularité de ce long format réside dans le fait que la grande majorité des morceaux sont instrumentaux

« Duration Project », le premier morceau, est divisé en seize partie ou s’expriment batterie, basse, deejaying, guitare et saxophone. Le tout sonne résolument hip hop mais le traitement des sons y est brut et toutefois proche de ce que l’on a l’habitude d’entendre du côté du crew Anticon. Parfois dub (piste 2, 13), ambiant (piste 4, 12), free (piste 5), hip hop avant gardiste comme on l’aime (piste 6, 8, 10, 14) ou mélodieux (piste 9, 11, 16), cette première partie de l’album est toujours de haute qualité avec des beats massifs et des ambiances envoutantes et novatrices. Vient ensuite « Disclaimer » et son beat précipité voire jungle, « Camino » avec une rythmique redondante et son ambiance en provenance directe du prochain millénaire, « Noise Complaint » peut être le moins intéressant de cet opus malgré sa ligne de basse lente et massive; le fabuleux « Secret That Houses Keep » avec son intro percu, son sample mélodieux aux sonorités orientales, sa contrebasse à la Live Human et son beat original et percutant; et « Broken Monitor » en guise d’outro peu convaincante

Avec un peu de recul et un certain repos auditif nécéssaire à la fin de cet album néanmoins facile d’écoute, ce « Duration » fait partie des meilleures productions du beatmaker canadien. Pour les adeptes d’Anticon, de hip hop avant gardiste et instrumental. Indispensable.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire