Sixtoo – « Almost a Dot On The Map »

Almost a Dot On The Map[Album]
11/02/2004
(Vertical Form/La Baleine)

Sixtoo, connu pour ses collaborations avec Anticon, a récemment atterri chez Vertical Form, label sur lequel il a sorti son surprenant car atypique dernier album. Mais aujourd’hui, c’est sur « Almost a Dot On The Map » que l’on s’attarde. Sous titré « The Psyche Years 1996-2002 », les adeptes du canadien sauront alors de quoi il s’agit. Pour les autres, ce disque n’est autre qu’une compilation des désormais introuvables albums que sont « The Psyche Continuum » et « The Psyche Intangible » sortis sur cette période

Pas moins de 21 titres composent donc cet album. Les versions, aux sonorités brutes et aux ambiances assez sombres, s’inscrivent indéniablement dans la ligne Anticon. Dessus, Sixtoo met en avant son talent de brillant parolier dont les références planent à mille lieux au dessus de celles rabachées par les radios. Vous l’aurez compris, sans être élitiste pour autant, le canadien ne donne pas dans le rap urbain conventionnel mais, à la manière d’un Sole ou d’un Saul Williams, réconcilie littérature et hip hop à coups de messages abstraits. Ainsi, « Grimey Ink The Moment », « Alligator », « One World Lost », ou « Part 3 » s’écoutent religieusement plutôt que vitres de voiture baissées, musique à fond, à siffler vulgairement la première Mariah Carey à se dandiner sur le trottoir

Bien que difficilement écoutable de bout en bout (c’est le défaut principal de ce genre de production), « Almost a Dot On The Map » ne vient jamais ternir la belle réputation de Sixtoo sur la scène hip hop indépendante. De bonnes leçons sont à en tirer à condition de ne pas avoir le revolver sur la tempe. Dans ce cas, on vous pardonnera de préférer Ludacris…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire