Simian Mobile Disco – « Sample And Hold »

Sample And Hold[Album]
28/07/2008
(Wichita/Naive)

Comme il le laissait pressentir à sa sortie, « Attack, Decay, Sustain, Release« , le premier album de Simian Mobile Disco, s’est progressivement dévoilé, a gagné en goût et s’est affirmé sur la longueur. Un an plus tard, s’il ne frappe pourtant pas à la porte des disques incontournables du genre, il est le seul des SMD/Justice/Digitalism (triplé gagnant de 2007) à ne pas provoquer l’overdose, aidé par des Allemands vite retournés dans leurs pénates, et des Parisiens quelque peu plombés par leur surmédiatisation

Seule ombre au tableau, ce « Sample And Hold »: compilation de remixes inspirés de son aîné, qui clôt une période faste sur une fausse note. Le prix à payer à toujours vouloir pousser le bouchon plus loin, surtout dans ce genre d’exercice périlleux ou les intérêts sont tout autres que musicaux. Et ça n’a pas manqué ici. Car, pris séparément, via une poignée de maxis notamment, la médiocrité générale de ce disque se serait faite plus discrète, ce qui aurait été totalement bénéfique à Simian Mobile Disco, comme à tous les mélomanes toujours portés par l’enthousiasme de l’album

Remixeurs de talent, les deux Anglais n’en sont donc pas pour autant de bons compileurs. La preuve ici, aucun remix ne venant véritablement relever le niveau d’un album qu’il aurait été préférable de ne jamais voir sortir. D’autant que le premier titre signé Simon Baker s’engage pendant plus d’une dizaine de minutes dans une tech house censée servir « Sleep Deprivation ». Presque de quoi ne pas se relever, d’autant que la suite (Invisible Conga People sur « I Got This Down », le big beat de Oscilation sur « Tits And Acid », Silver Apples sur « Scott » surtout) n’offre que peu de réconfort, y compris Erol Alkan d’ordinaire plus inspiré (« Love »)

Seuls Shit Robot (« It’s The Beat »), Joakim (« Hustler »), ou la revisite funkie de Cosmo Vitelli (« Hotdog ») parviennent à limiter la casse. Trois titres, c’est bien ce qu’on vous disait: juste de quoi blinder un Ep destiné aux djs pendant que les autres traîneront les audio blogs. Y a pas marqué vache à lait…

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire