Silent Front – « Dead Lake »

sil180Album
(Rejuvenation)
06/2010
Post hardcore

Des incisions de guitares tranchantes, des dissonances à l’équilibre précaire, un chant enragé à la limite de la rupture: voilà la recette proposée par Silent Front, trio londonien à l’énergie dévastatrice qui officie depuis 2002, avec sous le bras une discographie déjà bien remplie. Avec « Dead Lake » – premier opus sorti chez l’excellent label Rejuvenation Records – le combo anglais délivre un univers sans concession, résolument noise et bien senti. Dès les premiers larsens de « Loss » en ouverture d’album, le trio nous annonce que les 36 minutes de « Dead Lake » vont être intenses et engagées. Les plans rythmiques alambiqués s’enchainent à une vitesse impressionnante, nous déstabilisent de part leur complexité (« Moving Hands », « More Than Grazes », « Knot »…), le tout appuyé par des guitares aiguisées et un chant engagé jusqu’au dernier souffle. La pression ne retombe jamais si ce n’est pour de rares instants plus aériens, salvateurs face à une telle intensité musicale. Le noise et l’emocore sont à l’honneur tout le long de ce disque, avec une intelligence digne d’un Shellac ou d’un Condense en pleine possession de ses moyens. Et c’est sans compter sur les deux titres de fin: « Suit For A Certain Occasion » et son introduction hypnotisante qui laisse place à une longue montée en puissance ainsi qu’un engagement sans limite, et « Across The River And Into The Trees » qui vient conclure cet album de son passage plus posé, instant ultime d’une rage hautement maîtrisée. Il y a des groupes qui excellent dans « l’art » du noise, qui nous bousculent, nous interpellent, nous déstabilisent, nous laissent sans voix. Silent Front en fait partie tant on ne sort pas indemne de ce « Dead Lake » qui nécessite toutefois des oreilles affutées pour digérer la multitude d’idées qui s’y enchainent sans relâche, la complexité des parties rythmiques, et cette incroyable énergie qui nous met en apnée de la première note au dernier souffle.

Album disponible en vinyl (CD inclus) sur le site du label.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire