Shitdisco – « Kingdom Of Fear »

Kingdom Of Fear[Album]
23/04/2007
(Fierce Panda/Nocturne)

Si les Klaxons ont récemment, et avec brio, amené au premier plan un mélange efficace de post punk et de rave grâce à une médiatisation et un buzz non négligeables, on risque de s’apercevoir avec le temps qu’ils ne sont que la partie visible d’un iceberg beaucoup plus imposant qu’on le croit outre Manche. La preuve avec l’arrivée des fluorescents Shitdisco, un quatuor écossais souvent comparé à eux (« 72 Virgins », « 3D Sex Show », « OK »), fort de deux singles déjà sortis sur lesquels la presse s’est montrée dithyrambique (les énormes « Reactor Party » et « Disco Blood »), et qui s’est lui aussi fait remarquer en multipliant les concerts et les fêtes sauvages. Car comme ses concurrents, Shitdisco tourne délibérément son rock vers le dancefloor, balançant à la fois une pop sur laquelle on puisse danser, et de la disco sur laquelle on puisse crier et chanter. Seules différences avec les Klaxons, et non des moindres quand même: une production légèrement plus cheap lui offrant cependant un côté plus spontané, une moins grande aisance à pondre de vrais tubes même si les mélodies sont bel et bien là, et un chant presque plus authentique rappelant parfois Arctic Monkeys ou leurs compatriotes de Franz Ferdinand (« Disco Blood »). Rien pourtant qui puisse amenuiser l’impact de ce « Kingdom Of Fear », impeccablement lancé par l’efficace et énergique « I Know Kung Fu », puis définitivement imposé par les tout aussi bons « Lover Of Others », totalement remonté jusqu’à flirter avec le punk, ou le final « Fear Of The Future » illustrant à merveille toute l’efficacité de ce mélange explosif d’influences.Les nombreux mélomanes ayant craqué pour les Klaxons seront donc incontestablement en terrain connu à l’heure ou ils s’attaqueront à Shitdisco, son penchant alternatif partageant avec lui un goût prononcé pour les écrivains et penseurs à obédience anarchiste, qu’ils soient Hunter S.Thompson, Guy Debord, ou Michel Houellebecq. Après tout, que demander de plus à la musique si, à la fois, elle prête à danser, s’amuser, dédramatiser et réfléchir au monde qui nous entoure..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire