Shawn Lee – « Synthesizers In Space »

shawn180Album
(ESL Music)
24/07/2012
Groove psyché

Shawn Lee produit comme il respire. C’est lui que le dit pourtant, impossible de ne pas le croire quand on voit sa discographie grandir à vue d’oeil. Chaque fois, le bougre, désormais auteur d’une trentaine de disques signés sous divers pseudonymes, trouve toujours la bonne excuse, la petite étincelle pour rallumer la mèche et concrétiser son inspiration débordante. Cette fois, c’est d’un mystérieux instrument vintage en forme de boite qu’il a trouvé chez un disquaire d’Austin, sonnant comme aucun des claviers dont regorge son studio, que tout est parti. Élément moteur de l’intégralité de ce « Synthesizers In Space », cet outil débarqué de nulle part n’a manifestement eu aucun mal à s’accommoder à la marque de fabrique du producteur: un jeu de batterie live au son analogique, un groove enfumé et psychédélique, soit les deux ficelles que le chevelu aime le plus tirer pour dompter ses synthétiseurs, et souligner par la même occasion un environnement délicieusement intime et chaleureux. Ainsi, qu’il lève le pied pour un downtempo vendu aux paradis artificiels (« Black Hole », « Low Riders In Space », « Jupiter’s Jam ») ou un blues rock 2.0 (« Boogie Children » feat Earl Zinger), qu’il cède en d’autres moments à l’énergie du funk (« Galactica », « Tiger Style ») ou qu’il délocalise une certaine world music (« Bossa Nova Seela »), Shawn Lee fait mouche, et se permet même de remettre quelques pendules à l’heure. Celles qui ne faisaient pas de lui un producteur idéal pour les Beastie Boys (« AJ’s Mood »), ou qui décrétaient qu’un américain – même expatrié à Londres – ne pouvait pas se révéler aussi festif qu’un anglais (« Head Up »). On n’apprend pas aux vieux singes à faire la grimace, surtout que Shawn Lee en possède tout un catalogue. On tient la toute dernière.

itunes43

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire