Semiomime – « From Memory »

semio180Album
(Ad Noiseam)
11/02/2011
IDM

Comme son nom ne l’indique pas, Ad Noiseam ne sort pas que des disques qui font du bruit. Après l’album electro-acoustique de Subheim, Semiomime va encore plus loin dans l’intimité ambient avec un album cabalistique qui interroge les principes de l’electronica. Connu sous le patronyme DJ Hidden et membre de The Outside Agency, Noël Wessel porte un chapeau drum’n bass et breakcore le jour, et sort la nuit pour composer de puissantes pièces IDM. Sous le sobriquet Semiomime, le hollandais écrit ici un premier album en trois actes qui demande une écoute aussi attentive qu’un disque de Boards Of Canada. Sur « Unveiled », il déplie ses nappes frissonnantes comme un éventail, perdant au passage quelques sons naturels et libérant un clavier mystique au même titre que d’autres bestioles électroniques qui envahissent l’espace sonore, notamment sur le ciselé « Eidolon » qui dégage des relents dubstep au travers de ses nombreux micro-détails. Un souffle chaud semble s’échapper de ces berceuses, à l’image de l’organique « Theorem » ou du « Gnosis » qui se souvient de l’époque jungle. Aussi sombre soit il, l’artwork (dessiné par Semiomime) éclaire d’une légère lueur l’entrée de sa tanière. Avec prudence et curiosité, on avance d’un pas vers ces 17 plages qui s’écoutent comme on regarde un film, le son sans l’image. « The Entrance » a effectivement tous les atouts pour illustrer un film muet d’Hitchcock, et Semiomime frappe notamment par la pureté de la production, lorsqu’il joue de somptueux accords de piano sous une cascade (« Remembering ») ou contre le vent (« The Mole Children »), fait mordre la poussière à quelques violons (« Parade ») et jongle entre musique classique épique et electronica des plus fines (« The Exquisites »). Fermez les yeux. Votre imagination fera le reste.

En écoute

Disponible sur
itunes28

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire