Seelenluft – « Out Of The Woods »

Out Of The Woods[Album]
01/09/2002
(Klein/Musidisc)

Ce nouvel album de Beat Soler aka Seelenluft a été enregistré de facon très originale. Originaire de Zurick, l’artiste a mis au monde ces onze compositions par le biais de son ordinateur portable lors d’un court séjour à Los Angeles qui lui a permis de collaborer avec des artistes d’origine mystérieuse et originale

Accompagné de manière plus officielle par une section cuivre et un groupe appelé Silvercity Bob Orchestra, Seelenluft s’adonne à une musique éléctronique lorgnant de temps à autres vers la house mais en y ajoutant régulièrement des éléments qui, s’ils n’en ont pas l’air, apportent une couleur indéniable et personnelle à chacun des morceaux. Ainsi, « LA Woman » profite d’une voix très proche d’un Elvis Presley, « Manila » (sans conteste un des meilleurs morceaux de cet album) est chanté par un jeune homme de douze ans, Michael Smith, rencontré dans un quartier chaud de la Cité Des Anges dont la voix se prête parfaitement bien à la musique tout en y apportant un côté naif des plus agréables. L’inspiration de l’artiste va donc d’une maison de retraite de Palm Spring (« Dancing Grandma ») à la rencontre d’un groupe de vietnamiens lors d’une visite chez un disquaire donnant le fabuleux « Yoa Gongla », en passant par les lieux religieux (« The Evil Frog » est interprété par un pasteur)

Un album en guise de carte postale puisque l’artiste semble avoir retranscrit sur bande tous ses souvenirs et émotions ramenés de quelques semaines en Californie. Par la même occasion, il signe un album des plus intéressants qui, sans forcément être original, n’est jamais ennuyeux de par ses multiples couleurs. Un album à découvrir.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire