SebastiAn – « Total »

seb1801Album
(EdBanger)
30/05/2011
French Touch 2007

La bonne blague… Depuis 2006 et la sortie des excellents maxis « Ross Ross Ross » et « Smoking Kills » qui contribuaient pleinement à sonner le retour de la suprématie française sur le petit monde électronique, tout le monde attendait avec impatience et la bave aux lèvres que SebastiAn daigne enfin passer le cap de l’album. Plutôt que cela, il aura longtemps fallu se contenter d’une compilation de remixes vite montée, comme de la bande originale de « Notre Jour Viendra« , parfaite pour le film mais loin de rassasier notre soif de beats qui tâchent et de cuts cinglants.

2011. Alors que Justice – armé d’un nouveau single prévisible – a toute les peines du monde à convaincre qu’il est capable de se renouveler (on redoute presque la sortie du deuxième album), SebastiAn déboule la bouche en coeur avec ses vingt deux titres fleurant bon le débarras d’une ligne trop longtemps inscrite sur sa to do list. Et le contenu de « Total » va d’ailleurs pleinement dans ce sens puisque le bougre, au delà du fait qu’il aligne ici une petite dizaine d’interludes ridées voire sans intérêt, ose même nous resservir les tubes un peu passés que sont « Ross Ross Ross » et « Motor », comme le « Dog » qui ornait le troisième volume des compilations Ed Rec.

Passé ce remplissage inutile, et l’excellent « Embody » dévoilé il y a déjà plusieurs mois, ne reste donc plus qu’une dizaine de titres à « Total » pour se montrer à la hauteur des attentes. Une tâche que l’on croit atteinte quand SebastiAn laisse entrevoir un brin de personnalité (« Tetra », « Yes »), que le disque s’ouvre pleinement à l’approche extrême entrevue avec « Motor » (confirmée ici par « Total », « Jack Wire – Instrumental Version »), ou que le Parisien se fait épauler par quelques invités de poids le forçant à sortir de ses propres sentiers battus. C’est le cas des excellents « Love In Motion » (feat Mayer Hawthorne) et « C.T.F.O. » (feat MIA), deux des titres les plus frais et réussis de l’album.

Par ailleurs, SebastiAn ne fait malheureusement que creuser grossièrement et sans vergogne les sillons longtemps parcourus par Justice (« Kindercut », « Prime »), ou jette son dévolu sur quelques couleurs funkies totalement dénuées de surprise pour l’oreille familière au catalogue EdBanger (« Arabest »). Du coup, l’album évènement prend soudain des allures d’immense déception tant nous pensions naïvement que la longue attente cacherait une attention toute particulière à la future proposition. En retard d’une poignée d’années, « Total », au delà de confirmer toute la difficulté de la French Touch 2.0 à se réinventer, aurait finalement bien mieux fait d’entretenir définitivement l’espoir plutôt que les regrets.

En écoute


Disponible sur
itunes37

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à SebastiAn – « Total »

  1. Agibi 28 octobre 2011 à 18 h 50 min #

    ouais il est chiant ce disque

Laisser un commentaire