SebastiAn – « Motor »

Motor[Maxi]
28/04/2008
(EdBanger/Discograph)

Avec Justice et SebastiAn, les deux béquilles historiques du label EdBanger, c’est un peu à un remake du lièvre et de la tortue auquel on a droit. Car si le duo parisien est rapidement devenu la progéniture de Daft Punk la plus soutenue de par le monde, SebastiAn est loin d’être en reste même s’il possède encore quelques longueurs de retard. Ce qui ne le repousse pas pour autant au rang des suiveurs, un statut qui s’avèrerait totalement immérité aux vues de son parcours. Les fidèles du label de Pedro Winter qui se délectent depuis quelques années de remixes mémorables (Klaxons, The Rapture, Kelis et même…Nadiya) et de ses deux maxis (« Smoking Kills » et « Ross Ross Ross »), en savent quelque chose, et ne tomberont pas dans le piège des raccourcis journalistiques qui n’ont pas fini de pleuvoir d’ici la sortie de son premier album prévu cette année. « Motor », troisième déflagration, en est d’ailleurs un énième aperçu, fidèle qu’il est à ce son compressé, saturé, cuté et mélodique ayant fait le succès de Justice (« Momy », « Army »). Seulement SebastiAn y trouve sa patte, sans concession, capable de s’intégrer aux sets de l’ingérable Costes comme à ceux des Daft, quand les deux Zorro de la french touch empruntent plus volontiers les chemins de la pop. Pour preuve, le titre éponyme de cet Ep, armé d’un beat ravageur, un groove glacial, et quelques abus volontaires l’extirpant des conventions actuelles, et lui promettant de devenir un des plus solides arguments de l’album, s’il devait y figurer. Et cela, même si SebastiAn ne surprendra finalement personne, confirmant seulement son rôle indispensable de justicier du côté obscur qui, à la différence de ses deux cousins, apportera à ce son quelque peu opportuniste une certaine crédibilité auprès d’un public electro encore bien sceptique à son égard

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire