Seanews – « s/t 58 »

s/t[Album]
01/01/2005
(Sanjam/Autoproduit)

Seanews n’est pas un groupe inconnu pour ceux louchant régulièrement vers les annonces de concerts. Car les parisiens semblent ne pas être avares en matière de live. Ce premier album, après un premier maxi et un récent split avec Unlogistic, arrive donc logiquement pour définitivement confirmer une rumeur grandissante. Mais on reste dans un premier temps sur la réserve quand on entend « One Man Army » partir un peu dans tous les sens, mais surtout cette production un peu « petit bras » manquant cruellement de profondeur. On se fait donc à l’idée d’entendre un album fait un peu avec les moyens du bord et on se plonge dans le rock de Seanews, semblant revendiquer l’héritage de Fugazi, Hot Water Music ou Drive Like Jehu. Et si les parisiens optent pour un punk rock tendu tout de même assez simple tout au long de cet opus, ils parviennent sans mal à nous incruster quelques mélodies dans la tronche et à nous tenir éveillés grâce à une intensité qu’on aime entendre. De là, quelques titres laissent des traces indélibiles (« Soundtrack », l’instrumental « Histoire Sans Parole », le « Lost Times » sans concession). Seanews ne révolutionne rien, en n’a sûrement pas la prétention d’ailleurs, ne nous assène pas ici une vilaine gifle, et n’a pas sorti les grands moyens pour non plus. Mais à quoi bon, ces neuf titres transpirent toute la spontanéité, la fraîcheur, la hargne et l’enthousiasme que les parisiens semblent pouvoir contenir et que l’on recherche tous un peu au fond de nous. Rappelez vous qu’il ne faut jamais se fier à la carrosserie…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire