Screaming Females – « Ugly »

scream180Album
(Don Giovanni)
03/04/2012
Indie punk

Des riffs, des riffs, une jubilation simple et évidente, un plaisir coupable de 53 minutes. Cet alléchant programme, on le retrouve sur « Ugly », cinquième album des Screaming Females, trio originaire du New Jersey. Emmené par le petit bout de femme qu’est la guitariste Marissa Paternoster, le groupe contorsionne le punk de toutes les manières possibles sur ces 13 titres, enregistrés sous la houlette de Mr Steve Albini.

Ici, le punk n’est pas vraiment réduit à une batterie en roue libre, des riffs archaïques et des chansons d’une minute trente. Non, il est ici ce qu’il aurait toujours du être: une attitude insouciante et une volonté de jouer comme si sa vie en dépendait. Dès le riff introducteur du grungy « It All Means Nothing », le groupe varie les nuances, porté par la voix de vibrato refoulée du conservatoire de Marissa, qui passe alors pour la fille cachée de l’illustre Jello Biafra.

Après ce premier coup de semonce, le groupe va se contenter… de régaler. Porté par des soli héroïques sur « Extinction », une basse morveuse accompagnée de claps sarcastiques sur « Red Hand », il renoue avec un apaisement tout relatif sur « Crow ‘s Nest » qui rappelle les Pixies période « Surfer Rosa ». Aussi, « Tell Me No » se répand en hurlement et en tension jubilatoire, et l’énorme « Doom 84 » (long de ses sept minutes) semble s’être échappé du placard de Josh Homme tant il suinte le désert et le stoner farouche.

Après cette claque dans les grandes largeurs, le bilan s’impose de manière implacable: chacune de ces chansons porte en elle les germes du talent et du style. Progressivement, l’album propage sa classe à mesure que l’on entre dans sa propriété bon gré mal gré, se perdant au contact de sa prodigieuse richesse. Espérons qu’avec ce nouvel épisode, les Screaming Females récolteront un succès qui les mènera vers l’opulence et le péché, sans compromettre une seule seconde leur insoumission sonore qui ne s’est jamais aussi bien portée.

En écoute

En écoute intégrale

itunes7

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire